Appel d’ENSEMBLE! à manifester aux côtés des salariés de GM&S

Le mardi 16 mai à 15h à La Souterraine (Creuse).

Depuis six mois, les salariés de l’équipementier automobile GM&S de La Souterraine, dans la Creuse, ont repris le combat pour empêcher la liquidation de leur entreprise, annoncée pour le 23 mai 2017. Dans les années passées, avec le soutien de la population et malgré les atermoiements du pouvoir politique, leur mobilisation résolue avait permis de sauver un site industriel performant et d’empêcher trois redressements judiciaires successifs. Face à des repreneurs peu scrupuleux, souvent sans projet industriel et davantage soucieux de récupérer les fonds de l’entreprise dans leur propre intérêt, ces ouvriers responsables ont tout fait pour sauver leur usine. S’ils sont obligés aujourd’hui d’utiliser la manière forte, c’est à cause de l’inaction et de la surdité du gouvernement.

Au moment où Macron prend ses fonctions de président de la République et qu’il entend gouverner par ordonnances « au nom de l’emploi », il a là un moyen beaucoup plus sérieux que le détricotage du Code du travail pour sauvegarder 283 emplois industriels dans un territoire rural fragile. Non seulement le nouveau président peut imposer immédiatement aux constructeurs automobiles, largement soutenus par des aides et des commandes publiques, qu’ils garantissent un niveau d’activité suffisant à l’entreprise GM&S, mais il peut aussi imposer que les sous-traitants ne soient plus les variables d’ajustement des grands groupes automobiles, par exemple en contraignant PSA et Renault à une prise de participation majoritaire ou même à l’acquisition pure et simple de l’entreprise GM&S. Comme à chaque fois, ce n’est qu’une question de volonté politique.

C’est pourquoi il y a urgence à répondre à l’appel des salariés de l’usine, pour un rassemblement devant l’entreprise, à la Souterraine, le mardi 16 mai à 15h, puis devant la mairie à partir de17h. Ensemble, obtenons que les salariés de GM&S Industry gardent leur emploi, gagnent sur leurs revendications et que ce site industriel soit sauvé !

Ensemble! Limousin.

Article