Arrêtons les avions, pas les écologistes !

 

Ce samedi, plusieurs organisations écologistes, dont Alternatiba et Action non-violente COP 21, organisaient dans de nombreuses villes des marches sur les aéroports. Ces actions de désobéissance civile visaient à perturber l'activité du transport aérien et à exposer la contribution de ce secteur au réchauffement climatique. À l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, 125 militant·e·s écologistes ont été arrêté·e·s par la police.

ENSEMBLE!, mouvement pour une alternative de gauche, écologiste et solidaire, affirme son soutien entier à ces actions de désobéissance civile, auxquelles plusieurs de ses membres ont d'ailleurs participé, et exige la libération immédiate et sans poursuites de tou·te·s les personnes interpellées.

Malgré les discours, rien n'est fait aujourd'hui pour empêcher un changement climatique catastrophique. Le gouvernement, qui sert les intérêts des grandes entreprises, refuse de prendre des mesures contraignantes, seul moyen de protéger efficacement l'environnement. La seule solution est donc une mobilisation de masse et déterminée, qui cible les responsables et les secteurs polluants et impose une autre politique.

Nous exigeons l'arrêt des projets d'agrandissement des aéroports, comme à Roissy et à Nice. Le transport aérien doit être fortement réduit, et les profits des entreprises doivent être utilisés pour maintenir les emplois et reconvertir l'activité.

L'ampleur des mobilisations de ce samedi est encourageante pour l'avenir. Amplifions la lutte pour imposer une transition écologique et sociale radicale. Changeons le système, pas le climat !

Article