A Aubervilliers, ça marche « Ensemble ! »

C'est un premier succès pour la réunion publique de lancement du mouvement « Ensemble! » à Aubervilliers, en Seine Saint Denis, le 30 janvier dernier.

Une centaine de participants, étonnés de se retrouver si nombreux, venus à partir d'une invitation sans grand tapage mais assurée par différents réseaux et le bouche à oreille. Une introduction donnant à voir le pluralisme du nouveau mouvement avec plusieurs intervenants expliquant le sens de leur participation; Christophe.Aguitton, issu des traditions de la gauche radicale et des mouvements altermondialiste, Stéphane Lavignotte venu d'une gauche ecologiste, et Roger Martelli venu de la tradition d'un communisme critique, refondé, rénové, espéré … qui représente quelque chose d'important dans cette ville qui a vu, et voit encore, s'exprimer toutes les facettes d'une tradition communiste très plurielle …  La présence de Jack Rallite témoignait de sa sympathie.

L'assistance n'était pas composée essentiellement de militants des forces composant d'ores et déjà le mouvement « Ensemble ! » mais de personnes diverses, aux engagements associatifs variés, venues voir cette nouvelle offre politique. Pas facile de faire débattre la salle, après des interventions à l'abord plus « théorique » autour d’une question : comment faire force politique ensemble... mais des témoignages, des interrogations, des déclarations d'interêts ou d'adhésions, des propositions d'actions..

Ce qui ressortait de la discussion et intéressait le plus dans ce mouvement, c'est son pluralisme assumé et un mode d'organisation revendiquant la promesse de ne pas répéter les expériences centralistes et caporalisantes, dont beaucoup étaient revenus...  Mais aussi la confirmation que le Front de Gauche est ressenti comme un acquis précieux qu'il faut développer. Etaient aussi présents quelques militants et responsables locaux du PCF comme du PG, et des membres d'un groupe jeune qui a rejoint la liste municipale Front de gauche.

Et puis, c'était très convivial, avec un zeste de participation artistique, montrant que les initiatives politiques ne sont pas forcément tristes. Le lieu d'abord, la Villa Mais d'Ici, là où un collectif d'artistes travaillent depuis des années aux décors et animations des troupes de théâtre. Le partage d'un buffet où chacun apportait sa contribution. La participation de la chorale « Auber Babel », qui fit retentir quelques chants, surtout italiens, de résistance. Et le «petit orchestre de poche» pour accompagner la chanteuse Alice Fagard et finir en dansant autour de l’accordéon et du piano.

Quelques adhésions supplémentaires à la fin, puisque « Ensemble ! Aubervilliers »  a édité ses propres cartes d'adhésion... et des promesses de se retrouver rapidement.

Une réussite qui a sans doute à voir avec une situation locale ou différentes initiatives se mettent en synergie. Une liste Front de Gauche unie (PCF, PG, Ensemble, mais aussi Gauche communiste) qui, une fois surmontées les inévitables querelles de positions sur la liste, semble être à même de faire jeu égal avec la liste du PS sortant, qui avait ravi la ville au PCF il y a 5 ans …. Un Parti de Gauche qui rassemble des militants qui ont quitté le PS ces derniers temps et constitue un allié important. Un Front de gauche local qui s’installe dans la durée et garde la particularité d'être constitué en association fonctionnant au consensus entre les partis et les individus qui y adhèrent directement... Et même si le PCF oublie parfois le Front de gauche, il y revient toujours.... Et puis il y a aussi des initiatives récentes, impulsées par « Ensemble! » dans le Front de gauche, pour mener, en parallèle à la campagne municipale, d'autres initiatives politiques : tract du Front de Gauche à 6000 exemplaires sur la ville contre la hausse de la TVA, avec signature de l'appel sur les marchés et à la porte des supermarchés... Et en préparation, la vente des infusions co-produite par les Fralib par le Front de gauche, avec un tract soutenant la lutte des ouvriers pour la reprise en coopérative d' une production écologique et une collaboration avec les AMAP de la ville.

C'était donc une bonne soirée ou nous étions heureux d'être ensemble, et qui nous oblige à ne pas décevoir....

Le collectif «Ensemble !» d’Aubervilliers

Article