Ce gouvernement ne veut toujours rien entendre

Tract Ensemble Finistère ! 15 mars 2019

 

Ce gouvernement ne veut toujours rien entendre

 

Gilets Jaunes, jeunes mobilisés contre la « réforme » du lycée, manifestations syndicales pour les salaires et l’emploi, retraité-e-s vent debout contre la hausse de la CSG et pour les pensions, marches pour le climat, rassemblements des « coquelicots » pour la fin des pesticides, grèves dans les hôpitaux et les EHPAD… Les mobilisations s’enchaînent et traduisent l’exaspération de la population face à Macron et sa politique.

 

LE MACRONISME POURSUIT SA FUITE EN AVANT

Loin de répondre à la colère sociale, le Gouvernement et sa majorité s’entêtent dans leur frénésie de détricotage des acquis sociaux et démocratiques :
- Main-mise sur l’assurance chômage pour réduire l’indemnisation des chômeurs,
- Loi hospitalière visant à la disparition de nos hôpitaux de proximité et livrant la santé aux intérêts privés,
- Renoncements aux objectifs de lutte contre les pesticides et de réduction des énergies fossiles
- Révision de la Constitution renforçant le caractère anti-démocratique de la 5 ème République,
- Loi sur l’école « de la confiance » conjuguant autoritarisme et tri social,
- Instauration de la retraite par points qui aboutira à une baisse des pensions pour la majorité des retraités, comme en Suède,
- Poursuite de la destruction de nos services publics (projet de « réforme » de la Fonction Publique)...
Avec le renforcement d’une répression tous azimuts pour tenter de briser les résistances, ces gens là nous préparent une société proprement invivable pour la majorité de la population

 

LE CAPITAL CONTINUE A S’ENGRAISSER

Les dividendes versées aux actionnaires du CAC 40 ont connu de nouveaux records en 2018 (57 milliards d’€). L’évasion fiscale ne connaît pas de répit (80 à 100 milliards par an) et çà ne concerne pas que les « GAFA ». La France peut aussi se targuer d’abriter la 4ème fortune mondiale, Bernard Arnaud (60 milliards  de patrimoine), grand spécialiste des paradis fiscaux ! De l’argent, il y en a donc dans les caisses du patronat. Si on entend moins les jérémiades du MEDEF, c’est que la politique de Macron lui est totalement dévouée.

 

« FIN DU MONDE, FINS DE MOIS, MEME COMBAT»

Le mouvement de révolte devient global et se dynamise ; les convergences populaires et citoyennes se créent. La détermination et l'unité sont les clés pour faire échec aux objectifs du gouvernement Macron aux ordres des milliardaires, des grands actionnaires et spéculateurs financiers.

 

LE CAPITALISME N’EST PAS AMENDABLE NI REFORMABLE. IL FAUT LE RENVERSER

Contre Macron et son monde, contre ce système qui massacre nos emplois, nos salaires, nos droits sociaux et démocratiques, reprenons le contrôle des leviers de l'économie et de la société. Débarrassons nous des actionnaires et imposons  d’autres choix économiques et sociaux au service des vrais besoins de la majorité de la population.
Engageons la transition vers une société où toutes et tous auront les moyens de vivre dignement, d’accéder à la culture et aux loisirs, d’avoir une vie sociale libérée des contraintes du quotidien dans un environnement préservé,
pour construire une véritable alternative de gauche, écologiste et solidaire !

Blog
Auteur: 
Dom-PenArBed-29