" C'est au Tour(s) du peuple ! "

La liste “ C’est au Tour(s) du peuple ! ” était réunie hier soir (20/02), au centre de vie du Sanitas pour rappeler ses engagements de campagne et ses grands projets.

Plus qu'une présentation de liste officielle, c'est à une véritable table ronde à laquelle se sont adonnés les colistiers de « C'est au Tour(s) du peuple ! » (*), hier soir, au centre de vie du Sanitas, à l'image de cette liste issue « de l'unité de la gauche radicale », comme l'a précisé Antonin Bérenger, d'Ensemble. Une liste « à gauche du PS, capable de monter un projet collectif. Notre premier succès. Une vraie alternative de gauche », a complété Fanny Puel, sans étiquette, deuxième de la liste.

 " Les transports en commun gratuits "

Claude Bourdin, actuel conseiller municipal de gauche, ancien membre (déçu) du Parti socialiste, mène « cette liste de gauche, social et écologique ». Il assure : « Nous voulons redonner du pouvoir aux citoyens, mettre en place des referendums locaux décisionnels et des conseils participatifs avec des budgets conséquents de fonctionnement et d'investissement. » Le proverbe « l'argent est le nerf de la guerre » guide-t-il également les inspirations municipales de la liste « C'est au Tour(s) du peuple ! » (*) ? Sur le tract distribué hier soir, et repris à l'oral, les finances publiques – plutôt, les financements publics – semblent un bon fil conducteur des engagements :« D'autres choix sont indispensables ! Les financements existent ! »
Claude Bourdin avançant les économies possibles sur les grands projets à venir sur la ville : la Cité gastronomique ou le projet du centre Olivier-Debré mais également grâce « au passage en régie municipale de tous les services publics » tout en réclamant « un audit citoyen des finances de la ville ». 
Sans oublier un élément phare du programme : les transports en commun gratuits. Comme l'a lancé Johann Elbory (Parti de gauche) : « Tout commence maintenant. Il y a un vrai potentiel à gauche à Tours. Il faut convaincre les abstentionnistes de gauche qui se détournent du PS. » Objectif « deuxième tour » annoncé.

Article publié dans "La Nouvelle République".

 (*) Soutenue par le Parti de gauche, Ensemble, Nouveau parti anticapitaliste.

 Meeting jeudi 13 mars, au centre de vie du Sanitas.

Article