Communiqué de Ensemble. Solidarité avec les salariés licenciés de Nutréa-Triskalia, victimes de pesticides.

Deux salariés de Nutréa-Triskalia, victimes de pesticides, mènent depuis trois ans une lutte pour faire reconnaître leur maladie, obtenir réparation et faire éclater le scandale de l'utilisation de pesticides dans l'industrie agro-alimentaire.
Nutréa-Triskalia est un grand groupe agro-alimentaire breton qui n'hésite pas à utiliser des pesticides interdits, comme le Nuvan total, pour conserver les céréales destinés à l'alimentation du bétail, sans aucun égard pour la santé des salariés et des consommateurs.
Licenciés par leur employeur, Stéphane et Laurent, atteints par une maladie invalidante, n'ont pas retrouvé d'emploi. Ils n'ont plus comme ressource que l'Allocation de Solidarité Spécifique (ASS).
Ils ont engagé trois procédures judiciaires pour se voir reconnaître leurs droits et que l'employeur soit condamné.
Un large comité de soutien s'est constitué pour les appuyer dans leur combat.
Le 20 févier, se déroulera une audience devant le Tribunal des affaires de la sécurité sociale (TASS) de Saint-Brieuc qui doit statuer sur leur taux d'incapacité professionnelle et sur la faute inexcusable de l'employeur.
« Ensemble ! Mouvement pour une alternative de gauche, écologiste et solidaire » apporte sa totale solidarité à Stéphane et Laurent et demande que justice soit rendue à ces deux salariés et que la faute de l'employeur soit reconnue.
Le 18 février 2014.

Article