Communiqué de Ensemble! Régularisez les salariéEs du salon de coiffure à Château d'Eau.

Depuis le mois de mai, 18 coiffeurs, coiffeuses et manucures sont en grève dans un salon du quartier Château d'Eau,, à Paris, contre la véritable exploitation dont ils/elles sont victimes : 80 heures par semaine pour des salaires allant de 2 à 400 euros.
Après avoir dû leur délivrer des contrats de travail, le patron a mis la clef sous la porte et le salon en liquidation début juillet.

La préfecture s'est saisie de cette occasion pour refuser leur régularisation.

Depuis, les 18 salariéEs continuent la lutte, occupent le salon de coiffure et ils/elles ont déposé une plainte contre leur patron pour « traite d'êtres humains, faillite frauduleuse et travail dissimulé ».

Avec beaucoup de courage et de détermination, avec le soutien de la CGT, ils/elles dénoncent une situation qui existent ailleurs dans la quartier. Un large mouvement de solidarité s'est mobilisé à leurs côtés : citoyens, intellectuels, cinéastes, plusieurs organisations et partis.

Jeudi 23 octobre, à la demande du patron-liquidateur, la justice doit se prononcer sur l'occupation du salon de coiffure.

« Ensemble! Mouvement pour une alternative de gauche, écologiste et solidaire » exige que ces salariées soient régulariséEs et qu'ils/elles ne soient pas expulséEs du salon.
Le 22 octobre 2014.

 

 

Article