Communiqué de Ensemble! Sivens : le scandaleux rapport de l'IGGN !

Que pouvait-on attendre d'autre de l'enquête administrative mené par l'Inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN) ?

Seuls les représentants des forces de l'ordre et de la préfecture ont été entendus.

Et ce rapport conclut à l'absence de « faute professionnelle » et de « manquements aux règles et techniques enseignées » relatif au maintien de l'ordre.

Et pourtant ce rapport est bien obligé d'indiquer qu'un major de la gendarmerie a reconnu avoir aperçu un manifestant à terre après le lancer de la grenade offensive.

De même que l'on sait que la mort de Rémy Fraisse était connu des gendarmes dès la nuit du 25 au 26 octobre, en lien direct avec l'emploi de grenades offensives, interdites depuis.

Ce rapport ne nous fera pas taire !

Car ce qui est clair c'est la volonté du gouvernement de durcir la répression contre les opposants aux grands projets inutiles, aussi bien à Notre Dame des Landes qu'à Sivens.
La volonté aussi de bafouer les libertés fondamentales, le droit de manifestation : on l' a vu, entre autres, cet été à l'occasion des manifestations interdites en solidarité avec la population palestinienne de Gaza.

C'est pourquoi, « Ensemble! Mouvement pour une alternative de gauche écologiste et solidaire » est partie prenante des initiatives et manifestations contre la répression, pour la défense des libertés fondamentales et la solidarité avec les militants poursuivis, à l'image du rassemblement qui a lieu à Paris, aujourd'hui à 18 heures, Place Saint-Michel.

Le 3 décembre 2014.

 

Article