Communiqué unitaire après le rassemblement du 26 juillet à Paris.

Les associations, syndicats et organisations politiques dont une partie sont membres du collectif national pour une paix juste et durable entre palestiniens et israéliens et une autre partie sont membres du collectif initiateur des deux premières manifestations des 13 et 19 juillet à Barbès, se félicitent du succès du rassemblement qui a pu se tenir malgré l'interdiction de la manifestation par le gouvernement français.

Plus de cinq mille participants se sont réunis pacifiquement à la place de la République à Paris pour exprimer leur colère contre la guerre criminelle contre les enfants, les femmes, les vieillards et l'ensemble du peuple palestinien à Gaza victime d'un blocus de 8 ans.

Le matin une conférence de presse unitaire s'est tenue sur la place de la République ; La partialité du gouvernement français qui soutient la guerre d'Israël et interdit la manifestation de solidarité avec le peuple palestinien pour des motifs fallacieux a été dénoncée.

Le rassemblement s'est déroulé dans le calme et sans incidents jusqu'à la dispersion en accord avec les forces de l'ordre. Le service d'ordre visible et bien réel contrairement aux allégations des autorités a facilité le déroulement de ce rassemblement pacifique dont l'unique objet est de dénoncer dans l'unité la politique criminelle de l’État israélien et la complicité du gouvernement français qui laisse mourir les civils de Gaza sans réagir.

Une réunion du Collectif aura lieu dès demain pour convenir des moyens de poursuivre dans la plus grande unité les actions de soutien dans les rues, au peuple palestinien dans les jours qui viennent malgré l'attitude partiale du gouvernement.

Paris le 26 juillet 201

 

Article