Communiqué de Ensemble 33! Soutien aux personnels ARM du SAMU 33.

Depuis une quinzaine de jours les Assistants de Régulation Médicale (ARM), premier échelon de la réception des appels au SAMU 33 sont en grève.

Le manque criant de personnel, une organisation du travail qui augmente encore plus la pression sur le personnel ne permettent pas à celui-ci de faire face correctement à l’affluence des demandes de la population. Le n°15 est constamment engorgé, le délai d’attente augmente, ce qui peut avoir des effets dramatiques sur la santé des gens. Le personnel avec l’intersyndicale CGT-Sud Santé revendique huit postes supplémentaires, des équipes fixes de nuit et de jour et la possibilité de participer à la formation continue.

La Direction a répondu par 3 par trois postes intérimaires pour éponger les repos non pris et des assignations à tour de bras.

Une politique à combattre.

Cette situation est le résultat d’une politique mise en œuvre depuis plus de 10 ans par les différents gouvernements de droite et du PS : rentabilité, fermeture de services et d’hôpitaux publics, dégradation de pire en pire des conditions de travail des personnels soignants dans toute la France.

Cette politique et ceux qui la soutiennent doivent être combattus partout.

« Ensemble 33! » soutient sans réserve l’action des personnels du SAMU 33 pour de bonnes conditions de travail, condition minimum de la bonne santé de la population.

Bordeaux, 23 janvier 2017

Article