Communiqué de Ensemble! Abrogation de la contre-réforme du collège.

C’est à marche forcée que le gouvernement veut imposer sa contre-réforme du collège en passant outre l’opposition massive des personnels Cette contre –réforme s’accompagne d’une caporalisation des personnels de l’Education Nationale en confiant aux chefs d’établissement une autonomie encore plus importante, caporalisation qui commence à s’exercer dès cette année pour « formater » les personnels à ce nouveau collège

La déréglementation du cadrage national des horaires, la territorialisation, l'imposition d'une interdisciplinarité sans moyens et sans formation prévue par cette réforme aggraveront les conditions d’études des élèves, les conditions de travail des personnels, accroitront les inégalités entre élèves, entre établissements.

L’Ecole n’est pas une entreprise. Ce n’est pas ce collège où la concurrence de chacun contre tous est érigée en système que nous voulons,  mais une école émancipatrice qui donne les moyens de ses ambitions au collège dans le cadre d’une école commune , qui lutte réellement contre l’échec scolaire répondant aux besoins e tous les élèves. Le mouvement de refus massif qui s’est exprimé au printemps dernier doit maintenant s’amplifier, pour obtenir l’abrogation  de cette contre-réforme.

C’est pourquoi « Ensemble! » soutient la journée de grève intersyndicale du jeudi 17 septembre.

Le 16 septembre 2015.

 

 

 

Article