Communiqué de Ensemble! Avec les enseignant-e-s, contre la réforme du collège !

La publication des textes officiels sur la réforme le lendemain d'une grève majoritaire dans les collèges a été très mal vécue dans les établissements. Ce passage en force de la part du gouvernement est inacceptable et antidémocratique. C'est à l'image de l'utilisation du 49-3 il n'y pas si longtemps pour imposer la loi Macron. La polémique au sujet des chiffres de grève ne parvient pas à dissimuler la colère qui s'exprime chez les enseignant-e-s.

Il s’agit de l’attaque la plus régressive contre le collège unique depuis sa mise en place. Cette réforme, tout en accroissant les inégalités territoriales, renforce le pouvoir des chefs d'établissements et provoque la mise en concurrence des personnels, des enseignements et des établissements.

La mise en place d'une interdisciplinarité imposée sans formation et sans moyens ne permettra pas de réduire les inégalités entre élèves, d'autant qu'ils perdent des heures disciplinaires. Comment peut-on prétendre faire reculer l'échec scolaire grâce à des heures d'accompagnement personnalisé en classe entière  ?

L'intersyndicale SNES-FSU, FO, CGT, SUD et SNALC revendique l'abrogation de la réforme. La journée d'action du 4 juin a constitué une étape dans le mobilisation.

La grève prévue le 11 juin sera cruciale pour que ces textes soient retirés et que puisse véritablement s'installer un débat sur le collège que nous voulons.

Un autre collège est possible et nécessaire !

Le 10 juin 2015.

Article