Communiqué de Ensemble! Condamnation des attentats de Copenhague

Un mois après les attentats à Paris en janvier, c'est à Copenhague que le fanatisme religieux a frappé - deux personnes tuées dont une de confession juive, plusieurs blessés – après l'attaque d'un centre culturel, abritant un colloque ayant trait à la liberté d'expression, et d'une synagogue. L'auteur présumé est un jeune danois d'origine palestinienne.

« Ensemble! » condamne ces attentats, antisémite et contre la liberté d'expression, et exprime toute sa solidarité avec les familles des victimes.

Dans le même temps, un cimetière était profané et l'ex-notable socialiste, Roland Dumas, se répandait en propos nauséabonds contre M. Valls qui serait « probablement sous influence juive ». Propos antisémite qui doit relever de la justice comme tout propos raciste.

L'antisémitisme, aujourd'hui porté par des courants d'extrême droite et par les djihadistes fanatiques, ne doit pas être toléré, plus encore s'il est le fait d'un ancien président du Conseil constitutionnel.

Rien ne serait pire, aujourd'hui, qu'une réponse sécuritaire qui restreindrait les libertés démocratiques au nom d'une prétendue efficacité dans la lutte contre le terrorisme. Elle  nous ferait inévitablement tomber dans la guerre des civilisations que veulent provoquer les djihadistes fanatisés. Ces derniers se nourrissent des politiques des grandes puissances et des conflits non réglés depuis des décennies, notamment entre l'Etat israélien et le peuple palestinien.

Ils se nourrissent aussi des discriminations qui touchent en particulier les populations d'origine arabo-musulmane dans des sociétés minées par le chômage, la précarité et l'exclusion.

Pour "Ensemble!", c'est à cela qu'il faut s'attaquer pour répondre au défi que le terrorisme djihadiste pose à nos sociétés.

Le 17 février 2015.

 

 

Article