Communiqué de Ensemble! Halte aux ingérences étrangères en Syrie !

Le gouvernement Erdogan mène une offensive militaire d'ampleur contre l'enclave d'Afrin  et les forces kurdes du PYD. C'est un nouveau front de guerre qui s'ouvre en Syrie.

Poutine a donné son feu vert à cette opération. Dans le même temps l'aviation russe bombarde Idlib en appui à l'offensive de Bachar al-Assad et des milices iraniennes pour reconquérir cette région tenue par les forces rebelles à son  régime. La population assiégée subit bombardements, souffrances et déplacements répétés.
La coalition dirigée par les États-Unis,  dont la France est partie prenante, est spectatrice passive de ces opérations et mène les siennes là où elle exerce son contrôle.

Ainsi chaque puissance déploie sa stratégie, en alimentant une crise régionale de grande ampleur. Et cela dans le mépris total des conséquences catastrophiques pour les populations.

Il faut exiger l'arrêt de l'intervention de la Turquie et le retrait de ses troupes.
Le peuple kurde a des droits qui doivent être reconnus et respectés, dont son aspiration à une autonomie du Kurdistan syrien.

C'est l'arrêt de toutes les interventions étrangères – russes, iraniennes, turques, occidentales….- qui doit être imposé.
Pas de paix possible en Syrie sans solution politique.

Pas de solution politique sans que cessent toutes les ingérences étrangères et que le dictateur Bachar al-Assad soit chassé, pour que le peuple syrien puisse décider souverainement de son avenir.

Le 23 janvier 2018.

Article