Communiqué de Ensemble! Le 13 décembre, mobilisation générale pour faire barrage au FN et contre la droite.

Le premier tour des élections régionales constitue un choc politique. Sous fond d’abstention massive, le Front national progresse partout et peut conquérir plusieurs régions. Il constitue un danger mortel pour la société française.. Son programme vise à détruire les conquêtes sociales et démocratiques, les services publics, à couper les aides aux associations, au Planning familial. Il vise à diviser, à opposer les uns aux autres, à jouer sur les peurs, le racisme et la xénophobie. Son histoire et ses soutiens le montrent : ce n’est pas un parti démocratique mais un parti qui vante les régimes autoritaires.

La droite de N. Sarkozy s'inspire de plus en plus de la même idéologie réactionnaire. Avec la droite  à la tête de régions, ce serait encore plus d'austérité, de précarité et de régression sociale.

La montée du FN s’est nourrie de tous les reniements du gouvernement, qui n’a de cesse de maintenir une politique d’austérité et de décisions pro-patronales qui démobilise et décourage tout espoir d’une transformation sociale positive pour le plus grand nombre. La politique de M.Valls se fait de plus en plus autoritaire. A la suite des attentats du 13 novembre, il faut décréter une urgence sociale, écologique, démocratique, renforcer la protection des citoyens et tous les services publics, plutôt qu’étendre un état d’urgence permanent restreignant les libertés publiques et l’expression des mouvements sociaux

Alors que des millions de personnes souffrent du chômage, de la précarité, de l’angoisse du lendemain, d’un pouvoir d’achat en baisse, les attentats sont venus ajouter la peur à toute cette insécurité sociale.

Dans cette campagne électorale où la sécurité et les conflits internationaux dominaient les préoccupations, le Front de gauche a continué à défendre des choix politiques contre l’austérité et pour les solidarités. Ce sera autant de points d’appui pour reconstruire, avec toutes les forces écologistes, citoyennes, sociales, un projet d’une gauche digne de ce nom, autour d’un projet émancipateur, solidaire, pour empêcher la répétition de ce désastre.

« Ensemble ! » participe, avec le Front de gauche, à des listes de second tour qui rassemblent à gauche les différentes listes du premier tour, EELV et PS. Nous voulons faire respecter le vote des électeurs qui ont soutenu les listes du Front de gauche au premier tour, et qu’ils soient représentés par des élus déterminés à poursuivre les combats contre l'austérité et pour des politiques de solidarité.

Avec ces listes, personne ne se rallie à personne. Le rassemblement de ces listes dans leur diversité est la seule manière d'empêcher la victoire de la droite et d’écarter le danger extrême du Front National. Dans les assemblées régionales, nos élus agiront librement sur la base de nos engagements pris devant les électeurs au premier tour, pour faire avancer toutes les exigences populaires qui sont portées par les mouvements sociaux.   

Dans l’immédiat, il faut, d’ici à dimanche prochain, barrer la route à la droite et au Front National là où c’est possible, alors le 13 décembre, ne laissons pas les autres décider à notre place, allons voter, pour faire barrage au Front National et écarter la droite dont les victoires aggraveraient une situation déjà très inquiétante.

Et reprenons dès lundi le chemin des luttes, des résistances pour reconstruire une gauche populaire, sociale, écologique et citoyenne. Pour porter un projet émancipateur et une alternative crédible qui font tant défauts dans ce pays.

Le 10 décembre 2015.
 

Article