Communiqué de Ensemble! Non à la piraterie israélienne ! Liberté pour les militant.e.s de la flotille.

La flotille de la liberté qui amenait a Gaza un chargement purement humanitaire a cette "gigantesque prison a ciel ouvert" (ONU) a été arrêtée par la marine israélienne et ses occupants transférés dans la prison de Givon.
Ils sont accusés "d'entrée illégale en Israël"(sic...Oslo est bien mort"...). Il y a, parmi les emprisonné.e.s, des militantes Françaises. 
Le consulat qui n'a rien fait avant l'interception se basant sur le fait qu' il "avait les mains liées les navires etant dans les eaux internationales" (alors même que la marine israélienne lançait ses messages d avertissement puis arraisonnait dans ces mêmes eaux ) se montre, tout comme la cellule de crise du MAE, peu actif pour la libération des militant.e.s qui sont emprisonné.e.s. 
« Ensemble ! » dénonce l'acte de piraterie renouvelée du gouvernement israélien,  apporte son soutien plein et entier aux emprisonné.e.s , exige la remise du chargement médical à Gaza et somme les autorités françaises de tout faire pour la libération immédiate et sans conditions de tous les passagers.
Le 31 juillet 2018.

Article