Communiqué de Ensemble! Occitanie, poursuivre une politique indépendante.

Depuis plusieurs mois, des désaccords politiques ont traversé le groupe politique issu de la liste « Nouveau Monde en Commun » (rassemblant des élus du PCF, d’EELV ainsi que de  de NGS, d’Ensemble, du PG, qui pour ces derniers ont rejoint France Insoumise) au Conseil régional de la région Occitanie.
Les élu-e-s EELV et PCF ont décidé pendant les fêtes de fin d'année 2017 de quitter unilatéralement et sans discussion préalable le groupe politique commun. Ces désaccords recouvrent des débats de fond sur l’orientation à porter dans l’institution régionale.
Les élus d’EELV et du PCF se sont fortement éloignés des engagements qui avaient été pris devant les électeurs. Ces élus assument d’ailleurs clairement défendre dorénavant les orientations de la majorité PS au Conseil régional comme ils l’ont déclaré lors de l’Assemblée Plénière du 21 décembre 2017 et confirmé en acceptant notamment l’augmentation du temps de travail des agents régionaux (à l'exception d'une élue PCF). Ils prennent aussi prétexte de de la participation d’une partie des membres d’Ensemble à France Insoumise  pour justifier leur rupture avec notre rassemblement. Ils alimentent ainsi une logique de division regrettable.
Les exclus du nouveau groupe PCF-EELV, resteront fidèles à leurs engagements de campagne et il serait légitime et démocratique qu'ils voient leurs moyens reconnus pour s'exprimer au sein de la région.
« Ensemble! » réaffirme son soutien  aux camarades d’Ensemble de la région Occitanie et à notre élue au Conseil Régional, Myriam Martin, également porte-parole nationale  d’Ensemble.
Le 27 janvier 2018.

Article