Communiqué de Ensemble! Pour le respect du droit d'asile pour les réfugié-e-s.

Elu à la mairie de Béziers avec le soutien actif du Front national, Robert Ménard n'en finit plus de multiplier les provocations.

Après une campagne d'affichage contre l'agrandissement de 40 places du Centre d'accueil de demandeurs d'asile (CADA) financé par l'Etat, il a fait voter par le conseil municipal, le 18 octobre, la tenue d'un référendum anti-migrants.

Il prend part ainsi à la campagne raciste initiée par le maire FN d'Hénin-Beaumont qui tente de fédérer des communes et des populations contre l'accueil des réfugié-e-s sur leurs territoires.

Robert Ménard veut semer le poison de la division et de la xénophobie parmi la population de Béziers, au mépris des conventions internationales existantes sur la protection des réfugié-e-s. *

Il n'hésite pas à présenter les réfugié-e-s comme des envahisseurs, alors que ce sont des victimes des guerres, de la violence et de la misère qui frappent leurs pays.

« Ensemble! » est totalement solidaire des élu-e-s et des habitant-e-s qui ont manifesté à l'occasion de la tenue du conseil municipal leur solidarité les réfugié-e-s.

Cet élan de solidarité se développe dans de nombreuses localités.

Il doit s'étendre et donner naissance à un mouvement des communes solidaires pour accueillir dignement les réfugié-e-s, leur donner les moyens de choisir un projet de vie, leur avenir.

Contre les murs, les barbelés, la répression, l'heure est à la solidarité conjointe des collectivités locales, des associations et des populations.

Le 19 octobre 2016.

 

 

 

Article