Communiqué de Ensemble! Provocation inadmissible contre l'UJFP.

Pierre Stambul, co-président de l’Union Juive Française pour la Paix (UJFP), a été violemment interpellé, comme un terroriste, cette nuit par le RAID et gardé à vue pendant 7 heures. Le RAID recherchait… des armes chez un militant d’une organisation qui défend les droits du peuple palestinien en y développant le point de vue de Juifs opposés à la politique menée par les gouvernements israéliens. Comment peut-on imaginer que cette organisation, qui agit par des prises de position et des manifestations pacifiques préparerait des attentats !

En fait, cette arrestation est liée à une provocation d'extrême-droite sioniste qui a déjà sévi  contre d'autres militants de l'UJFP.

Il y a quelques jours, B. Netanyahou s'en prenait violemment à la campagne de boycott contre Israël, mettant en cause, entre autres, le PDG d'Orange. Le 5 juin, Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, condamnait à son tour la campagne BDS. L'arrestation de P. Stambul qui doit tenir une réunion publique à Toulouse, ce soir, n'est que la conséquence de ces prises de position.

Le Ministère de l’Intérieur est, sans nul doute, directement impliqué dans cette affaire et il doit publiquement reconnaître son erreur.

Par ailleurs, cette action du RAID illustre les dérives sécuritaires qui ont suivi les attentats de janvier et qui risquent de se multiplier si cette politique se poursuit et si des textes attentatoires aux libertés sont votés.

« Ensemble! » assure Pierre Stambul et l’UJFP de sa solidarité.

« Ensemble! », membre du Front de Gauche, appelle à une réaction unitaire et démocratique contre cette arrestation arbitraire. Quels que soient les points de vue des uns et des autres sur les positions de l’UJFP, cette organisation doit être défendue contre la répression.

Le 9 juin 2015.

 

Article