Communiqué de Ensemble! Solidarité avec les migrant-e-s à Calais !

Pendant trois nuits d’affilée, il y a eu à Calais des affrontements entre les migrants et la police. L’Etat et les collectivités locales mènent une politique cynique de pourrissement de la situation en rendant quasiment impossible le passage en Angleterre tout en organisant sciemment la dégradation des conditions de vie dans la Jungle. Désespéré-e-s, chaque nuit, les migrant-e-s tentent par plusieurs centaines d’arrêter le trafic sur la rocade portuaire pour monter dans les camions.

La responsabilité de l’Etat et des collectivités locales dans cette situation a même été reconnue par  le tribunal administratif de Lille qui leur a ordonné « la création de dix points d'eau supplémentaires, d'une cinquantaine de toilettes, la mise en place d'un dispositif de collecte des ordures, le nettoyage du site et l'accès des services d'urgence au camp ».

 Mais le scandale ne s’arrête pas là. Le gouvernement a recours en toute discrétion à des interpellations massives pour placer des centaines de migrant-e-s dans des centres de rétention le plus loin possible de Calais, allant parfois jusqu’à séparer des familles.

« Ensemble! » exige la fin de cette politique scandaleuse de harcèlement systématique des migrant-e-s. C’est le gouvernement qui crée le chaos à Calais. C’est la politique de Hollande, Valls et Cazeneuve qui crédibilise le discours haineux et anti-réfugié-e-s du FN et qui encourage les pires provocations et violences des groupuscules d’extrême-droite contre les migrants. Ils ont beau jeu après de se dire scandalisés quand Marine Le Pen exprime le racisme le plus abjecte en affirmant qu'il faut « éradiquer l’immigration bactérienne ».

Plus que jamais nous encouragerons et nous participerons à toutes les actions de solidarité avec les migrants. Plus que jamais, « Ensemble! » se mobilisera avec toutes celles et ceux qui ne se résignent pas à la banalisation du racisme dans ce pays. Et nous serons dans la rue le 22 novembre à 15h00, place de la Bastille, à Paris, pour manifester avec les migrants, les citoyens, les collectifs militants et les partis qui se mobilisent en solidarité avec les migrants.

Le 12 novembre 2015.

Article