Communiqué de Ensemble! Soutenir le 22 mars.

Le 22 mars prochain, les cheminot-e-s et les salarié-e-s de la Fonction Publique seront ensemble dans la grève et dans la rue pour exprimer un même refus de l’offensive gouvernementale contre les services publics et les travailleurs-ses qui les font vivre.
Leur défaite serait une catastrophe, permettant à Macron d’accentuer son offensive libérale. A contrario, un succès de la mobilisation qui commence le 22 mars signifierait la possibilité de mettre un coup d’arrêt aux mesures sociales de ce gouvernement.
Dans cette situation, il est essentiel que la gauche qui n’a pas renoncé, celle qui a combattu la loi travail de 2016 et les ordonnances Macron, se rassemble pour soutenir la mobilisation du 22 mars et ses suites nécessaires.
Au sein de cette gauche, des appels à l’unité se font jour, comme celui d’Olivier Besancenot. Il convient de vérifier qu’il y a un accord pour se rassembler autour de celles et ceux qui s’opposeront, dans la grève et dans la rue, à la politique antisociale de ce gouvernement.
« Ensemble! » pense que cet accord est possible.
C’est pour cela que nous proposons une réunion unitaire de toutes les organisations, partis et mouvements politiques qui souhaitent manifester ensemble leur solidarité à la mobilisation de défense des services publics.
Le 10 mars 2018.

Article