Communiqué de Ensemble! Une mesure arbitraire de privation de liberté.

Alain Pojolat, militant antifasciste bien connu et membre du NPA, s'est vu notifier ce dimanche 7 mai 2017 au matin un arrêté préfectoral ainsi motivé :
« Considérant que Mr Pojolat , militant actif de l'ultra gauche, a participé à de nombreuses reprises aux manifestations contre, notamment, les violences policières et le projet de réforme du code du travail, que ces manifestations ont dégénéré en troubles graves à l'ordre public, et notamment des affrontements violents avec les forces de l'ordre ; que
des groupes d'individus masqués et portant des casques sont systématiquement à l'origine de ces désordres ; qu'il y a dés lors lieu de penser que Mr Pojolat répondra à l'appel de la mouvance contestataire radicale pour participer aux actions violentes annoncées ; que compte tenu de ces éléments, il y a lieu d'interdire sa présence dans les lieux  où devraient se tenir ces violences... »
Cet arrêté, dont la motivation traduit le caractère arbitraire, lui fait interdiction de se rendre dans les 3e, 4e, 10e, 11e, et 12e arrondissements de Paris, ainsi que sur les Champs Élysées. Selon la préfecture de police, ce sont soixante-neuf personnes qui ont fait l'objet de mesures de ce type.
Il s'agit là d'une inadmissible atteinte aux libertés publiques et au droit de manifester.
La période qui vient va rendre nécessaire des mobilisations multiformes contre les mesures antisociales qui ne manqueront pas d'être prises par les pouvoirs publics à la suite de la séquence électorale.
« Ensemble !, Mouvement pour une alternative de gauche écologiste et solidaire », réaffirme sa volonté de contribuer à ces mobilisations, à leur organisation et à leur succès.
Il luttera pour la préservation et le développement des libertés démocratiques.
Il assure Alain Pojolat et tou-te-s les militant-e-s inquiété-e-s par de telles mesures arbitraires de sa solidarité active.

Le 8 mai 2017.

Article