Communiqué: Halte à l'agression russe contre l'Ukraine. Solidarité avec le peuple ukrainien.

L'offensive de l'armée russe contre l'Ukraine s'amplifie de jour en jour. La bataille de Kiev se prépare avec l'arrivée massive de troupes et de matériels. Sans compter l’appui des milices privées à la solde de Poutine (groupe Wagner et contingents tchétchènes de Kadyrov). Poutine ne recule pas devant le chantage d'un possible recours à l'arme nucléaire pour intimider qui prétendrait lui faire obstacle.

Le moment est historique. Pour l'Ukraine, pour l'Europe, pour le monde. Le peuple ukrainien, malgré l'énorme disparité des moyens militaires, résiste avec un grand courage à l’agression. Dans l’adversité s’affirme ainsi, huit ans après l'éclat de la révolution de Maidan en 2014, l’existence d'une nation mobilisée dont Poutine nie l’existence.

En France et en Europe, et en Russie même dans une centaine de villes, de manière certes modeste à cause de la répression brutale de toute critique de la guerre, l'heure est au rejet de l'agression du pouvoir russe et à la mobilisation aux côtés du peuple ukrainien.
Les rassemblements et manifestations de rue en solidarité avec l'Ukraine et pour dire stop à la guerre voulue par Poutine sont à multiplier et renforcer. L'immense rassemblement à Berlin le week-end dernier - plus de 100 000 personnes - est l'exemple qu'il faut suivre dans toutes les villes d'Europe, afin de donner l'ampleur nécessaire à la protestation populaire, exiger du Kremlin qu'il renonce à son entreprise criminelle, et pour assurer le peuple ukrainien de la solidarité à laquelle il a droit. L'écho suscité en Europe par le récent appel des féministes russes contre leur gouvernement et pour la solidarité avec le peuple ukrainien, soulignant le lien entre la guerre et les violences contre les femmes, doit être souligné et encouragé.

Ce soutien doit se concrétiser en une aide concrète au combat du peuple ukrainien en répondant aux demandes de ce dernier qui manque cruellement des moyens en armes lui permettant de se défendre. La solidarité exige dans le même temps d'apporter toute l'aide humanitaire dont a besoin la population dans un pays soumis aux terribles conditions de la guerre qui lui est infligée. Par centaines de milliers Ukrainiennes et Ukrainiens sont contraints de s'exiler pour échapper à la destruction, ils et elles doivent compter sur une totale hospitalité de la part de la France et des pays européens.

Dans les jours et les semaines qui viennent, organisons, comme c’est déjà le cas dans des pays en première ligne, comme la Pologne, ou plus largement en Europe comme au Royaume Uni, une solidarité sans faille avec le peuple ukrainien.

Aux organisations politiques, syndicales et associatives d'organiser dans l'unité cette solidarité impérative et urgente.

Article