Communiqué à propos de l'affaire Mila

  

   Ce qui se passe avec la jeune Mila, menacée, qui a été obligée de quitter son lycée, est grave. Insultée sur les réseaux sociaux parce qu’elle y avait affirmé son homosexualité, elle a réagi en disant haïr les religions, notamment l’islam. Ce fut alors un déchaînement d’insultes et de menaces de mort.

   Nous affirmons notre solidarité avec cette jeune fille contre les menaces dont elle est victime. Même si nous n’approuvons pas l’expression de son opposition à l’islam, nous défendons son droit à critiquer les religions.

Article