Compte-rendu de la réunion de la Coordination FDG 8 Janvier 2014

Coordination Front de Gauche Finistère

Réunion du Mercredi 8 Janvier 2014

Compte-rendu

 

Ordre du Jour

Réunion de la Coordination

Activités des Collectifs

Situation politique en Finistère

Municipales - Européennes 2014

Régionales et départementales 2015

 

Rappel Réunion de la Coordination

Les réunions de la coordination sont programmées le premier mercredi de chaque mois

(sauf modification)

de 18h30 à 20h30

Normalement à Pont de Buis

 

Note : un essai avait été fait de programmer la réunion de 20h30 à 22h00 pour tenir compte des horaires de travail mais il s'est avéré qu'il y avait moins de participants qu'entre 18h30/20h30. Il a donc été décidé de revenir à l'horaire 18h30/20h30.

 

Participent à la réunion

un représentant par composante présente sur le Finistère (PCF, PG, GU, GA, FASE-ACU, Alternatifs)

2 représentants par collectifs locaux

(tout en conservant de la souplesse pour permettre la participation de Camarades

là où n'existe pas encore de collectifs)

 

Les Collectifs FDG sur le Finistère

Constat : développement inégal des collectifs locaux Fdg sur le Finistère. Proposition d'analyser plus en détail cette situation pour en tirer des enseignements et axes d'action

 

Situation sociale, économique et politique en Finistère

Pacte d'Avenir pour la Bretagne

Bonnets Rouges

Le FDG a vocation à être une alternative aux choix faits par le Capital, le PS et la Droite à condition de rassembler, d'être reconnu, d'être porteur d'une alternative

Être reconnu cela veut dire que le FDG doit être porteur des idées de l'ensemble du FDG, de ses composantes et collectifs (nécessité de rechercher le consensus)

Il faut dépasser le stade du « communiqué de soutien » (ou d'opposition, de critique...), notre rôle c'est d'être une force de propositions.

Il nous faut avoir une analyse lucide et objective sur les évènements récents de fin 2013,

la situation et le mouvement économique et social (les licenciements, la situation dans l'agro-alimentaire, l'agriculture

les évènements syndicaux, politiques, les manipulations venues de tous les côtés

le rôle du PS et de ses responsables nationaux et régionaux

le refus du gouvernement et du ps d'intervenir et d'apporter des réponses sur la situation de l'emploi en Bretagne selon le principe «c'est moins pire qu'ailleurs donc il y a de la marge»

 

le FDG doit garder la main sur ce qu'il veut faire et dire.

Les questions environnementales et sociales sont intimement liées.

 

Il nous faut répondre aux attentes et interrogations des gens, de la population, des salariés

Avoir la volonté de rassembler nos forces pour proposer une véritable alternative anticapitaliste

Affirmer des positions FDG : liens entre la lutte anti-productiviste et les questions sociales

défendre les questions de l'emploi y compris en terme de redéploiement, avancer idées et propositions sur le thème de la Planification Écologique (programme l'Humain d'Abord.

Le FDG doit en même temps sortir du carcan dans lequel le PS et le gouvernement cherchent à nous enfermer au travers du Pacte d'Avenir pour la Bretagne alors même que nous nous trouvons dans une situation économique mondialisée et que se met en place la métropolisation.

 

Ce qui pèse le plus actuellement sur la question de la construction de l'alternative c'est le rapport de force entre classes qui ne nous est pas favorable, mais le mouvement social peut reprendre la main, il nous faut militer en ce sens

La coordination FDG Finistère dans le cadre d'une démarche collective décide de s'adresser aux coordinations et/ou collectifs FDG des Côtes d'Armor, du Morbihan, de l'Ille et Vilaine, de la Loire Atlantique sur la question du Pacte d'Avenir pour la Bretagne afin d’élaborer ensemble des propositions et perspectives alternatives et actions pour l'ensemble de la Bretagne. Avec l’idée d’une initiative à l’échelle de la région un peu sur le modèle de ce que nous avons fait en mars dernier sur le 29.

 

Le Mouvement des Bonnets rouges avec l'écotaxe en ligne de mire démontre d'abord que l'ump et la droite ont l'encéphalogramme totalement à plat. L'Ecotaxe peut donc être considérée comme l’arbre qui cache la forêt des questions sociales. Le gouvernement a su manœuvrer non seulement l'opinion publique mais les forces organisées et le mouvement populaire en imposant la signature du pacte d’avenir.

 

Constat :

les association environnementales (écologistes) oublient l'aspect social

Les syndicats ouvriers sont en situation de faiblesse et sur la défensive

les dirigeants Bonnets Rouges (autoproclamés) ne répondent pas aux questions sociales

Dans le même temps dans une situation sociale extrêmement grave : les gens ne se désintéressent pas du social, de l'économique mais ils peinent à trouver des réponses crédibles;

 

Avoir une vue d'ensemble à l'échelle de la région Bretagne sur le positionnement du FDG

Mouvement social Octobre-Décembre en Finistère

Bonnets Rouges

 

Faire le distinguo entre ceux qui « dirigent » et ceux qui s'y retrouvent.

Le mouvement qui s'est déroulé entre la mi octobre et le début décembre démontre une situation de souffrance, de détresse sociale, d'humiliation vécue très douloureusement

les gens ont adhéré à un mouvement qui a exprimé à la fois un ras le bol profond et généralisé, un phénomène de rejet de la politique gouvernementale, un manque de perspectives, une absence de confiance dans les organisations structurées mais il a montré également ses faiblesses : l'absence de forces organisées, d'analyses et de perspectives, d'objectifs communs.

 

A son origine, ce mouvement était d'abord perçu comme un élément de mobilisation sociale possible contre les licenciements et les déstructurations industrielles, contre les choix du Capital, des patrons et des Pouvoirs. Sa direction interclassiste a rapidement détourné le mouvement de son but initial en mettant en avant la seule lutte contre l’écotaxe et des revendications fiscales à dimension régionaliste.

 

De leur côté, les organisations syndicales et politiques ont sûrement mal joué le coup en voulant se distinguer des bonnets rouges dans la précipitation : Choix stratégiques d'actions comme la manifestation de Carhaix le 2 novembre.

 

Constater aussi les difficultés du FDG sur le Finistère à analyser, proposer, être à l'initiative de manière collective. En clair nous avons « pataugé » entre la mi décembre et le début novembre :

difficulté à discuter, absence de consensus, pas de décisions communes. Jusqu’à l’abstention de certains syndicats sur le pacte d’avenir au CESER, et le vote favorable des élus du Pcf au CR Bretagne…

Attention à nos déclarations, savoir également entendre le discours des syndicalistes ( Carhaix 2/11 et Morlaix 23/11)

 

Analyse du PG sur le Pacte d'Avenir : il prépare des « Assises sur l’agriculture en Bretagne » en rapport avec les associations environnementales et les syndicats, faire le lien entre les associations, les syndicats, les producteurs agricoles… Cette proposition pourrait être élargie à tout le FDG.

 

Sur le FDG

Le FDG n'est actuellement ni audible, ni visible, Pour certains médias, il n'existe d'ailleurs pas du tout...

 

Il faut changer notre façon de faire de la politique avec les gens : « travailler avec les citoyens"

Si nous avons des « idées révolutionnaires » nous devons constater la faiblesse de nos forces, les divisions qui parcourent notre rassemblement qui reste à construire. Nous devons aller sur le terrain, pour discuter avec les gens. Il nous faut sortir de l'entre nous et de nos bunkers respectifs

Faire avec les gens, c'est s'opposer à la délégation de pouvoir, mais aussi à la dépossession par une minorité de ce qui fait la vie collective du FDG.

Être conscient de la « façon dont est reçu ce qu'on dit » entre ce qu'on dit et ce que les gens comprennent il y a parfois un gouffre, par exemple qu'est ce que les gens mettent derrière le terme « régionalisme » : appartenance à une région, particularisme, valeurs, idées, histoire, langue et culture, dimension émotionnelle, appartenance à une terre ?

Force est de constater que les gens dans leur grande majorité ne croient pas en nous.

Il s'agit donc quelque part de savoir et d'être prêt à nous remettre en cause, en question

Comment on s'organise : nos propositions et débats doivent être publics

comment impliquer plus de gens, comment créer plus de mouvements ?

Il faut nous donner le temps de préparer les choses :

en direction des syndicats, des associations environnementales et écologistes, culturelles, humanitaires...

 

Campagne sur le « coût du Capital » préparée nationalement

 

Collectif FDG Centre-Finistère

Soirée des vœux 2014 à Berrien samedi 18 janvier 2014 à partir de 15h30 avec présentation d'un film « Marinaleda » avec débats, partie musicale, apéritif dinatoire

 

Municipales : Tour d'Horizon sur le Finistère

 

Pays de Daoulas :

un comité a été mis en place sur la Pays de Daoulas au début de l'année 2013

mais les choses ont peu évolué depuis

Certainement quelques camarades FDG sur des listes de rassemblement à gauche

 

Brest

Pas de collectif FDG en tant que tel sur la ville de Brest

Le PCF a rejoint la liste PS maire sortant

Les autres composantes du FDG construisent une liste et lancent la campagne

autour de la tenue d'Assemblées citoyennes dans les quartiers et de réunions thématiques

Il y a un noyau dur mais il faut élargir

recherche de candidat(e)s en cours

 

Morlaix

Un collectif Fdg avec toutes les composantes

il n'y a pas eu d'interruption entre les campagnes 2012 et aujourd'hui dans l'activité du FDG

avec la mise en place d'une association FDG (adhésions directes)

Le FDG existe donc sur Morlaix en tant qu'organisation mais aussi en tant que force militantes avec des militants dynamiques

Municipalité de droite

tradition de liste d'Union de la Gauche

démarche du FDG

mener la réflexion sur le contenu

prendre contact avec les forces vives

crédibiliser la démarche

construire la liste quasiment complète avec 55% de non cartés et 45% de candidats appartenant aux composantes du FDG

avec deux véritables têtes de liste

 

 

Plouigneau et Plougonvin : listes FDG

dans d'autres petites communes :

participation de Camarades FDG sur des listes de rassemblement local

prendre en compte la réalités des choses, de nos forces...

 

Scaër

Une situation locale un peu complexe et quelques tensions

une liste FDG se constitue autour de la Maire sortante

en rupture avec le PS qui présentera sa lite

une liste de droite également

Rosporden

décision d'une liste FDG au premier tour n'est pas encore prise

mais il a été décidé en tout état de cause que l'union et la fusion est nécessaire pour le deuxième tour

 

Moëlan : liste FDG complète

 

Bannalec : présence d'une liste FDG

 

Pays Bigouden

Penmarch :

2 listes PS (beaucoup de problèmes d'égo)

1 liste de droite

Le FDG après questionnement des deux candidats PS déclarés a décidé de constituer avec l'un d eux une liste d'union avec présence du NPA

 

Plobalannec-Lesconil : une liste FDG

listes PS et droite

 

Loctudy

bastion de la droite

une liste FDG

une liste PS

une liste droite

 

Pont l'Abbé

une liste FDG

une liste PS maire sortant

une liste EELV

 

Pour les autres petites communes présence de Camarades FDG

sur les listes de rassemblement local à gauche

 

Centre Finistère

Carhaix : le NPA tente de construire une liste de Gauche radicale face à Troadec

Présence de Camarades FDG dans des listes de rassemblement local pour les petites communes

Chateaulin

1 liste de droite maire sortante, une liste PS, une liste dissidente PS

 

A suivre également la situation

à Quimper

Douarnenez

Landerneau

Quimperlé

Concarneau

Landivisiau

(voir compte-rendu précédent)

 

Il est proposé de coordonner 1 temps fort de la présence FDG sur le Finistère dans le cadre de la campagne municipales :

autour de thématiques municipales

dans le cadre de la Campagne pour une alternative de Gauche à l'austérité

 

Modification Loi électorale :

pour les petites communes au dessus de 1,000 habitants

Liste complète

liste à parité – hommes/femmes

 

Merci de faire remonter vos informations pour les diffuser vers la coordination

 

Européenne auront lieu en mai 2014, les régionales / Cantonales en 2015

Garder le cap de la construction du FDG

 

Prochaine réunion de la Coordination

le mercredi 5 février 2014 à 18h30 à Pont de buis

Blog
Auteur: 
Dom-PenArBed-29