Convergence Palestine : manifestation le 18 octobre à Paris

De 14 heures à 18 heures à la Place de la République.

Concerts : Kery James, Volo, Harold, Onda Road
Prises de paroles : responsables politiques, syndicaux et associatifs et jeunes militants

Une fois de plus l'Etat d'Israël bafoue les règles du droit international et humanitaire et des droits humains les plus élémentaires. Avec l'agression contre la population palestinienne de Gaza, il a dépassé les limites.

L'impunite garantie… c'est un feu vert aux criminels de guerre

Ces violations sans limites du droit international ne seraient pas possibles sans l'impunité dont bénéficie Israël depuis des décennies. Les bonnes paroles de nos gouvernants ne suffisent pas. Les larges secteurs de l'opinion qui se sont mobilisés cet été attendent des actes politiques concrets : Il faut obtenir sans délai la levée du blocus de Gaza et, au-delà, la fin de la colonisation et de l'occupation.

Pour cela, la France doit

Sanctionner l'État d'Israël

  • Mettre l'embargo sur les armes et cesser toute coopération militaire avec Israël
  • Interdire l'entrée des produits des colonies et toute relation d'affaires profitant à la colonisation
  • Faire suspendre l'accord d'association UE-Israël

Reconnaître l'État de Palestine

Elle doit aussi engager des poursuites contre les Français auteurs ou complices de crimes de guerre lors des opérations contre la population palestinienne.

C'est pour porter ces exigences que dans la suite de nos mobilisations locales, nous convergerons sur Paris le 18 octobre.

Cette initiative est portée et soutenue par diverses organisations de défense des droits de l'homme, des syndicats et des partis politiques.

A l'appel de la CGT, du CICUP, de la Plate forme des ONG françaises pour la Palestine, de l'AFPS, Gauche unitaire, Solidaires, la FSU, le PG, le PCF, Ensemble !, EELV, la LDH, le MRAP, du mouvement de la Paix, Femmes Egalité, du PCOF, AFD International,

Fichier attachéTaille
PDF icon tract_convergence_nb.pdf460.19 Ko
Article