Déclaration de Myriam Martin, Jean-François Pellissier, porte-parole de Ensemble. L'aéroport de J.M. Ayrault embourbé dans la mobilisation citoyenne.

 Comme en écho au sondage indiquant qu'une majorité de français est hostile au projet d'aéroport à Notre Dame des Landes, avec plusieurs dizaines de milliers de manifestantEs, samedi 22 février, nous avons défilé pacifiquement et participé à cette mobilisation qui grandit et se renforce dans l'unité et la diversité, pour la protection des terres agricoles et naturelles et contre ce projet inutile, et imposé.
Les expertise citoyennes ont prouvé l'inanité du transfert de l'aéroport de Nantes à Notre dame des Landes.
Le pouvoir, M. Valls et J.M. Ayrault, véritables pompiers-pyromanes, à cause des contraintes imposées in extremis aux organisateurs de la manifestation, favorisant les débordements, peuvent provoquer et réprimer, ils ne casseront pas la mobilisation.
La violence, ce gouvernement l'a utilisée pour tenter d'exproprier les paysans qui exploitent des terres agricoles, pour détruire les habitats de la zone de résistance et d'occupation "à défendre" et contre tous ceux et celles qui sont attachéEs à préserver les zones protégées, la biodiversité
La mobilisation citoyenne a, une fois de plus, exigé l'arrêt de ce grand projet inutile dont le principal bénéficiaire serait Vinci.
Défendons les terres agricoles.
Vinci dégage.
L'aéroport de J.M. Ayrault ne se fera pas.
La mobilisation continue jusqu'à la victoire.  
Le 24 février 2014.

 

 

Article