Départementales en Hérault

Le montpelliérain unitaire :  les 10 cantons (Voir tableau : 10, 11, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 22, 23) participent d’une démarche concertée et unitaire des composantes du Front de Gauche (PCF, PG, Ensemble !). Ce travail engagé avec l’ « appel pour un autre avenir » et les assises locales du 7 février se poursuit avec des candidatures communes.

Le FdG a trouvé un accord avec citoyens démocrates et solidaires (CDS), groupe composé principalement de militant-es issu-es des quartiers populaires et du mouvement associatif.

Ensemble ! a des candidatures titulaires féminines sur les cantons Montpellier 3 (Marjolaine Christien-Charrière),  Montpellier 4 (Anne-Rose Le Van) et 6 Montpellier/Castelnau (Carine Barbier) et des suppléant-es sur le canton Montpellier 1 (Marylise Valat), sur Montpellier 5 (Francis Viguié) et sur le 10  (Delphine Petit)

Les candidatures FdG et CDS ont adopté un texte commun comme déclaration politique de présentation.

A Montpellier, si nous avons les forces habituelles en présence, il faut y ajouter les 5 candidatures de Saurel sur les cantons de Montpellier. le grand ami de Manuel Valls, comme il aime se présenter, est entré en guerre avec le PS. Une guerre d’ego vu son accord avec la politique gouvernementale et une orientation locale suiviste par rapport à l’ancienne majorité quand elle ne l’aggrave pas, comme c’est le cas pour le logement social. Cumulard pour lui et son équipe, il ambitionne des élu-es au département et sa candidature à la région !

Au niveau départemental :

- le PS a fait des accords avec le PCF dans 2 cantons : Agde (canton 1) où il y a un binôme PCF - EELV et  Gignac (canton 9) où il y a un binôme PC - PS.

- le PS a fait des accords avec EELV dans les cantons suivants : Agde,  Mauguio avec  un binôme EELV/Fabrique citoyenne - PS , Montpellier 1 binôme PRG -EELV, St Gély (canton 23) où le PS est suppléant et soutient Dupraz 

Concernant EELV, si au niveau national il y a une majorité d'accords avec le FdG ( 427 soit 45%) pour 171 accords avec le PS (18%) et 33% en autonomie, nous n'en sommes pas là dans notre département.

Il y a à notre connaissance un accord avec le FdG sur le canton de Pignan, un accord avec le PG à Montpellier et un autre sur le canton de Clermont l’Hérault.

Dans tous les autres cas, EELV se présente contre le FdG.

Dans l’Hérault, comme à l’échelon national, EELV est à la croisée des chemins. Comment concilier les déclarations de Vincent Placé ou François de Rugy sur « nous sommes un groupe de la majorité » et le fait de quitter le gouvernement en raison de l’austérité et de la mise au rencard de la transition énergétique, de construire les  "chantiers d’espoir", de soutenir Syriza et Podemos…. ne pas trancher donne la situation caricaturale de Montpellier où, sur 5 cantons, EELV réussit le tour de force de 3 orientations différentes (sur le canton 1 avec le PS, sur le canton 2 avec le PG et sur les autres en autonomie), quelle incohérence !

Ensemble ! entend poursuivre le débat avec les militant-es d’EELV pour construire une alternative sociale et écologique à la politique catastrophique du PS.

Malheureusement, l’Hérault est habitué à des scores élevés du FN, ce dernier est fort de nos faiblesses. Il ne défend pas les travailleurs/ses face au patronat, il préfère trouver des boucs émissaires (les immigré-e-s, les musulman-e-s, les juifs/ves…) plutôt que de s'attaquer aux dérives de la finance et du système capitaliste qui détruit les emplois et le tissu économique au nom de la spéculation. C’est pourquoi plus que jamais nous sommes pour un front antiraciste unitaire large et convaincu de la nécessité impérative de construire une alternative à vocation majoritaire.

Mais un nouvel élément politique majeur vient s’inviter dans la situation actuelle.

La crise politique vient de connaître une accélération brutale avec le projet de loi Macron. Le gouvernement s’apercevant que cette loi profondément libérale et rétrograde n’allait pas trouver de majorité à gauche pour la voter, vient de décider l’utilisation de l’article 49-3 qui permet de faire passer une loi à l’assemblée nationale sans vote. Le seul recours possible est le dépôt d’une motion de censure pouvant provoquer la chute du gouvernement si elle est adoptée, et donc de nouvelles élections.  Le gouvernement Valls fait un chantage antidémocratique pour faire passer une loi de droite !

Nous nous félicitons que  groupe Front de Gauche  à l’assemblée   vote la motion de censure, même si elle est déposée par la droite vu l’impossibilité de trouver 58 député-es de gauche prêt-es à en déposer une.

Nous soutenons pleinement l’appel à une journée de grève interprofessionnelle (CGT, FO, Solidaires) le 9 avril. Nous ferons tout notre possible pour assurer son succès, pour que la rue censure le gouvernement Hollande-Valls.

La bataille contre l’austérité prend une ampleur nouvelle. Raison de plus de manifester notre soutien au peuple grec et à Syriza qui aujourd’hui subissent les coups de force de la troïka (Commission européenne, Banque centrale européenne, FMI).

Les jours à venir vont être importants. le gouvernement n’a plus de majorité à l’assemblée, le PS sait qu’il va perdre de nombreux cantons et départements en raison de sa politique d’austérité, l’enjeu est pour nous que le vent du peuple grec souffle jusqu’ici. 

Candidat-es présenté-es par le Front de gauche : 

Dans le cadre unitaire du Front de Gauche, ( parfois élargi à d’autres courants comme Citoyens Démocrates Solidaires ou EELV) Ensemble présente des candidat-es aux élections départementales du 22 mars.

 

Cantons

Candidatures PCF ou PG  ou unitaires  FdG 

Candidat-es

Ensemble !

Canton 2

Béziers 1

Jean-Pierre Pérez et Martine Souty (PCF).

 

Canton 3

Béziers 2

Nicolas Cossange et Nadia Mateu (PCF).

 

Canton 4

Béziers 3

Jean-Yves Martin et Brigitte Villalba-Quilès (PCF).

 

Canton 5

Cazouls les Béziers

Nadia Blanes et Jérôme Vidal (FdG)

 

Canton 6

Clermont l'H

Jean Coupiac et Myriam Hubert (PG).

 

Canton 7

Le Crès

Canet Nadine (FdG)

Chalvin Jean-Philippe (EELV)

 

Canton 8 

Frontignan

Jean-Franck Cappellini

Nadine Despretz (PCF)

 

Canton 10

Lattes

Lledo Bernard

 Velay Régine

 (FdG)

Delphine Petit suppléante

Canton 11

Lodève

 Bastide Marie-Claude

 Sancéré Pascal

(FdG)

Boris Chenaud suppléant

Canton 12

Lunel

Pebre Denis

 Scheppler Myriam

( FdG)

 

Canton 14

Mèze

Émeric Bazalgette et Maryse Kerampran-Martinez (PCF)

 

Canton 15

Montpellier 1

Cabeca Isabel

Vézinhet Joël

( FdG - CDS)

Marylise Valat suppléante

Montpellier_1.pdf

Canton 16

Montpellier 2

Dubourg Nicolas  (EELV)

Ressiguier Muriel ( PG)

 

Canton 17

Montpellier 3

Christien-Charrière Marjolaine Moncharmont Roger

( FdG - CDS)

Marjolaine Christien Charrière Titulaire

montpellier_3.pdf

Canton 18

Montpellier 4

Ben Saïd Gemel  

Le Van Anne-Rose

 ( FdG- CDS )

Anne Rose Le Van Titulaire

tract_Mtp 4.pdf

Canton 19

Montpellier  5

Hernandez Stéphane

 Ould-Aklouche Sabrina

 ( FdG - CDS)

Francis Viguié Suppléant

Montpellier_5.pdf

Canton 20

Mtp/ Castelnau

Barbier Carine

Trinquier Robert

( FdG- écologie maintenant)

Carine Barbier  Titulaire

Tract Castelnau.pdf

Canton 21

Pézénas

Karine Bouthillier

et Jérôme Ivorra

(FdG)

 

Canton 22

Pignan

Desseigne Serge (FdG)

Titaut-Grolleau Anne (Ecologiste)

 Affiches-Pignan.pdf

Canton 23

St gely du Fesc

Garcia Yvan

Runfola Amandine

( FdG)

 

Canton 24

ST Pons

Frissant Pascal 

Tarbouriech Sophie

(FdG)

Jean-Michel Villeroux

Chantal Herson suppléant-es

DEPLIANT.pdf

Canton 25

Sète

Véronique Calueba-Rizzolo

 François Liberti

(FdG)

 

 

 

 

Article