Donnons le pavillon français à l’« Aquarius » !

Un collectif de personnalités politiques interpelle Emmanuel Macron : la paralysie du navire de SOS Méditerranée, s’il était contraint de rester à quai, serait une victoire pour toutes les forces d’extrême droite en Europe. Tribune publiée dans Libération.

Beaucoup de confusions et d’amalgames sont agités sur la question des migrants. Aujourd’hui, ce ne sont pas les fantasmes d’«invasion» qui menacent l’Europe. Le véritable risque est de nous détourner de notre devoir d’hospitalité qui nous oblige. Depuis qu’il a pris la mer en 2016 pour l’association SOS Méditerranée, le navire Aquarius a sauvé près de 30 000 vies humaines, dont de nombreux enfants. Les hommes et les femmes qui ont permis cela ont sauvé l’honneur de l’Europe. Mais après Gibraltar, c’est le Panama, sous la pression du gouvernement italien de Matteo Salvini, qui a décidé de retirer son pavillon à l’Aquarius, l’empêchant ainsi de poursuivre sa mission humanitaire.

Le président de SOS Méditerranée, Francis Vallat appelle «les Etats européens, et notamment les autorités françaises» à un «sursaut» pour ne pas laisser s’éteindre ce minimum d’humanité. La paralysie de l’Aquarius, s’il était contraint de rester à quai, serait une victoire pour toutes les forces d’extrêmes droites en Europe.

Monsieur le président de la République, au-delà des désaccords qui existent sur votre politique migratoire, il est possible de redonner confiance à nos concitoyens dans la capacité de notre société à faire face au défi du monde qui nous entoure et à refuser le repli sur soi et la fermeture à l’autre. Donnons le pavillon français à l’Aquarius !

Signataires : Guillaume Balas Génération(s), Julien Bayou porte-parole Europe Ecologie-les-Verts, Manuel Bompard directeur des campagnes de La France insoumise, Ian Brossat adjoint PCF à la maire de Paris, Eric Coquerel député LFI, Myriam Martin Ensemble ! Claire Monod Génération(s), Jean-François Pellissier Ensemble ! Sandra Regol porte-parole Europe Ecologie-les-Verts, Danielle Simonnet conseillère de Paris, coordinatrice du Parti de Gauche, Marie-Pierre Vieu députée européenne (PCF-FDG). Et le groupe parlementaire France insoumise à l’Assemblée Nationale, groupes parlementaires PCF à l’Assemblée nationale et au Sénat.

Article