Ensemble Aubervilliers

Bienvenue sur le blog d'Ensemble Aubervilliers !

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Ensemble, mouvement pour une alternative de gauche, écologiste et solidaire, membre du Front de gauche,  remercie les électrices et électeurs qui ont permis l’élection de Pascal Beaudet à Aubervilliers.

Ensemble! Aubervilliers compte trois élu(e)s au conseil municipal :

            Boualem BENKHELOUF, conseiller municipal adjoint chargé de la démocratie locale, la vie des quartiers et des centres sociaux

            Roland CECCOTTI-RICCI, conseiller municipal délégué chargé de la prévention des expulsions, de la lutte contre les exclusions et des droits des étrangers

            Alice FAGARD, conseillère municipale

 

Au sein de la nouvelle majorité municipale Front de Gauche et Gauche Communiste, Ensemble agira pour constituer une véritable résistance aux politiques d’austérité imposées par le gouvernement socialiste.

Comme cela a été initié durant la campagne électorale, Ensemble s’impliquera particulièrement pour le développement des solidarités.

Pour cela, nous serons moteur pour donner à chacune et à chacun une place dans la ville en instituant une réelle démocratie locale et participative dans les quartiers et dans la ville.

Nous agirons également pour une fiscalité qui n’aggrave pas les difficultés des habitants, pour un budget communal au service des besoins de la population, pour une politique du logement faisant une large place au logement social et contre les expulsions, pour donner une place réelle aux jeunes.

C’est ainsi que nous concevons le rôle de nos élu(e)s : aux cotés des habitant-e-s, en soutien aux luttes et aux exigences citoyennes.

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour une alternative à gauche

     Votez Front de gauche

         Votez Pascal Beaudet

     Les militants de « Ensemble », mouvement membre du Front de gauche, ont décidé de soutenir et de participer à la liste menée par Pascal Beaudet à Aubervilliers aux élections municipales.

 

     Parce que cette liste est la plus à même de faire vivre les idées défendues par le Front de gauche et d’améliorer les conditions de vie de la population d’Aubervilliers. Nous pensons qu'une nouvelle majorité municipale - diversifiée, rajeunie, renouvelée - peut être un point d'appui pour résister aux politiques d’austérité du gouvernement Ayrault (la loi ANI qui casse le code du travail, la réforme des retraites, la hausse de la TVA, les cadeaux fiscaux faits par milliards au patronat…)

 

      Localement, nous sommes particulièrement attachés à des points vitaux pour la justice sociale et la démocratie. Nos élu-e-s investi-e-s dans la vie locale resteront toujours présent-e-s et vigilant-e-s pour conduire cette politique jusqu’au bout et seront un soutien aux luttes pour la défense des droits de la population.

1.FISCALITÉ LOCALE : Un effort pour plus de justice

 

     Les politiques d'austérité nationales sont répercutées à Aubervilliers notamment par la hausse considérable des impôts locaux. Nous agirons donc pour freiner la pression fiscale mais aussi pour introduire une justice plus forte pour les tarifs des services publics municipaux en fonction des revenus des habitants.

Nous appuierons également les actions d'aide aux Albertivillariens les plus en difficulté pour obtenir une baisse des tarifs, voire la gratuité, pour certains services publics comme les transports, la restauration scolaire, ainsi que le retour à une Régie publique de l’eau et la gratuité des premiers mètres cubes.

 

2.LOGEMENT: Priorité au logement social

 

    Si un certain équilibre est nécessaire dans les propositions de types de logements à Aubervilliers, une attention particulière doit être portée au logement social, compte tenu des difficultés rencontrées par la population de notre ville. La priorité doit donc être donnée à la construction de logements sociaux.

Un soutien accru doit également être apporté aux mal-logés, qu'ils soient victimes de marchands de sommeil, de la pénurie de logements ou de discriminations raciales.

La transparence la plus complète dans les critères doit prévaloir pour l'attribution des logements sociaux, basée uniquement sur des critères sociaux et familiaux.

 

3. JEUNESSE : Une reconnaissance de la place des jeunes

 

     Pour pouvoir pleinement prendre en compte les jeunes d'Aubervilliers dans leur diversité et en faire des acteurs de la vie de la ville, il faut mettre en place des systèmes d'accompagnement pour tous les aspects de leur vie quotidienne, mais il faut également qu'ils puissent peser sur les décisions municipales. Outre les nombreux jeunes élus figurant sur la liste, points d'appui pour tous les autres, nous devons réfléchir à un mode de représentation démocratique de la jeunesse. Cela passe par l'élection d’un conseil municipal des jeunes qui soit réellement représentatif, issu d’un véritable scrutin. Cela demande une réflexion construite avec les organisations et les associations pour pouvoir y intéresser le maximum de jeunes de tous les quartiers.

4. DÉMOCRATIE LOCALE : Permettre aux habitants de peser sur les décisions municipales

 

      Pour pérenniser la démarche entreprise par la liste "Vivre mieux à Aubervilliers" qui a donné la parole aux habitants de tous les quartiers lors de la campagne électorale, nous devons réformer tout ce qui concerne la démocratie locale.

Une réflexion approfondie doit être entreprise pour que tous les Albertivillariens puissent être associés aux décisions locales. Cela passe par redonner du contenu et du pouvoir aux conseils de quartiers devenus des faire-valoir des actions de l’actuelle municipalité socialiste mais aussi par d'autres initiatives pour placer les habitants au cœur des décisions, notamment celles qui conditionnent l’avenir de notre ville.

Nous continuerons à lutter pour obtenir le droit de vote et d’éligibilité des résidents étrangers.

5. PRÉVENTION-TRANQUILLITÉ : Une approche équilibrée

 

       La population d'Aubervilliers à autant droit à la tranquillité que dans toutes les autres communes. Nous voulons des effectifs de police nationale suffisants car l’application des lois doit être la même partout sur le territoire. Nous exigeons de la police nationale le respect de tous (en particulier, nous continuerons à nous battre contre les contrôles au faciès).Nous voulons une police de proximité qui remplace l'usage trop fréquent de forces d'interventions.

La politique municipale se doit de faire preuve d'un équilibre entre ses revendications et ses propositions en terme de prévention.

Vivre mieux à Aubervilliers nécessite de développer le lien social pour prévenir le maximum d'actes susceptibles de nuire à la vie quotidienne de tous. C'est pourquoi "Ensemble "agira pour développer des équipes d'éducateurs de rue formés.

Nous souhaitons que la police municipale soit transformée et que ses missions soient redéfinies.

 

6. SANTÉ : Étendre le service public

 

       L'Hôpital de La Roseraie, centre hospitalier privé employant près de mille salariés, vient d'être placé en redressement judiciaire. Les services rendus par cet établissement sont indispensables à la population. Il faut exiger de l’Agence Régionale de Santé une reprise du site par le service public de santé, sans perte d’emploi.

Cet élargissement des services publics de santé à Aubervilliers est d’autant plus nécessaire pour une ville dont une grande partie de la population renonce aujourd’hui à se soigner, faute d’argent.

 

Nous appelons les Albertivillariens à voter

pour la liste conduite par Pascal Beaudet

 « A l'écoute, rassemblé(e)s, déterminé(e)s

 pour vivre mieux à Aubervilliers »

 

 

-------------------------------------------------------------------------------------

Ces luttes qui nous montrent le chemin

Le collectif d'Ensemble Aubervilliers est partie prenante de la campagne du Front de Gauche d'Aubervilliers de soutien des salarié-e-s de Fralib et de vente de leurs produits :

Le Front de Gauche d’Aubervilliers soutient pleinement la lutte des salariés de Fralib, le projet alternatif de relance de l’activité sous forme de coopérative, dont ils sont porteurs, est en phase avec le modèle de société que nous préconisons. 

Cette lutte pose des questions fondamentales : qui produit les richesses et qui doit décider de l’avenir des entreprises ? Il s’agit désormais de contester aux multinationales le droit de fermer une unité de production et de mettre au chômage des salariés pour améliorer une rentabilité déjà outrageuse. Le plan des salariés de Fralib trace une alternative à cette situation : la prise en charge de la production par les salariés eux-mêmes. Après plus de trois ans de lutte, les salariés de Fralib ne doivent pas être abandonnés :

les citoyens doivent faire plier la multinationale.

Voilà pourquoi nous exigeons :

  • Le maintien de l’activité et des emplois à Gémenos ;

  • La cession de la marque Eléphant et des volumes de production ;

  • Que le Groupe UNILEVER assume pleinement ses responsabilités en créant les conditions de la mise en œuvre du projet alternatif porté par les salariés et leurs représentants consistant au redémarrage de l’entreprise en SCOP (Société Coopérative et Participative).

Il est impensable qu’un gouvernement dit de gauche ne force pas Unilever à appliquer les décisions de justice et à prendre en compte la dimension de préservation de l’emploi et de  contribution au développement  durable, dont il ne cesse par ailleurs de vanter les mérites.

Alors que le chômage, la précarité et les dégâts écologiques ne font qu'empirer, le succès du projet des Fralib serait un signal d'espoir et ouvrirait la voie à d'autres possibles. Leur lutte est la nôtre, celle de toutes celles et ceux qui cherchent à engager dès aujourd'hui la transition vers un autre monde, vivable.

En achetant leur production nous contribuons à la réussite de leur projet

Première vente/diffusion en soutient au FRALIB

les samedi à 10h sur la place de la Mairie

 

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

A Aubervilliers, ça marche « Ensemble ! »

 

            C'est un premier succès pour la réunion publique de lancement du mouvement « Ensemble! » à Aubervilliers, en Seine Saint Denis, le 30 janvier dernier.

             Une centaine de participants, étonnés de se retrouver si nombreux, venus à partir d'une invitation sans grand tapage mais assurée par différents réseaux et le bouche à oreille. Une introduction donnant à voir le pluralisme du nouveau mouvement avec plusieurs intervenants expliquant le sens de leur participation; Christophe Aguitton, issu des traditions de la gauche radicale et des mouvements altermondialistes, Stéphane Lavignotte venu d'une gauche ecologiste, et Roger Martelli venu de la tradition d'un communisme critique, refondé, rénové, espéré … qui représente quelque chose d'important dans cette ville qui a vu, et voit encore, s'exprimer toutes les facettes d'une tradition communiste très plurielle …  La présence de Jack Ralite témoignait de sa sympathie.

L'assistance n'était pas composée essentiellement de militants des forces composant d'ores et déjà le mouvement « Ensemble ! » mais de personnes diverses, aux engagements associatifs variés, venues voir cette nouvelle offre politique. Pas facile de faire débattre la salle, après des interventions à l'abord plus « théorique » autour d’une question : comment faire force politique ensemble... mais des témoignages, des interrogations, des déclarations d'interêts ou d'adhésions, des propositions d'actions..

Ce qui ressortait de la discussion et intéressait le plus dans ce mouvement, c'est son pluralisme assumé et un mode d'organisation revendiquant la promesse de ne pas répéter les expériences centralistes et caporalisantes, dont beaucoup étaient revenus...  Mais aussi la confirmation que le Front de Gauche est ressenti comme un acquis précieux qu'il faut développer. Etaient aussi présents quelques militants et responsables locaux du PCF comme du PG, et des membres d'un groupe jeune qui a rejoint la liste municipale Front de gauche.

Et puis, c'était très convivial, avec un zeste de participation artistique, montrant que les initiatives politiques ne sont pas forcément tristes. Le lieu d'abord, la Villa Mais d'Ici, là où un collectif d'artistes travaillent depuis des années aux décors et animations des troupes de théâtre. Le partage d'un buffet où chacun apportait sa contribution. La participation de la chorale « Auberbabel », qui fit retentir quelques chants, surtout italiens, de résistance. Et le «petit orchestre de poche» pour accompagner la chanteuse Alice Fagard et finir en dansant autour de l’accordéon et du piano.

Quelques adhésions supplémentaires à la fin, puisque « Ensemble ! Aubervilliers »  a édité ses propres cartes d'adhésion... et des promesses de se retrouver rapidement.

Une réussite qui a sans doute à voir avec une situation locale ou différentes initiatives se mettent en synergie. Une liste Front de Gauche unie (PCF, PG, Ensemble, mais aussi Gauche communiste) qui, une fois surmontées les inévitables querelles de positions sur la liste, semble être à même de faire jeu égal avec la liste du PS sortant, qui avait ravi la ville au PCF il y a 5 ans …. Un Parti de Gauche qui rassemble des militants qui ont quitté le PS ces derniers temps et constitue un allié important. Un Front de gauche local qui s’installe dans la durée et garde la particularité d'être constitué en association fonctionnant au consensus entre les partis et les individus qui y adhèrent directement... Et même si le PCF oublie parfois le Front de gauche, il y revient toujours.... Et puis il y a aussi des initiatives récentes, impulsées par « Ensemble! » dans le Front de gauche, pour mener, en parallèle à la campagne municipale, d'autres initiatives politiques : tract du Front de Gauche à 6000 exemplaires sur la ville contre la hausse de la TVA, avec signature de l'appel sur les marchés et à la porte des supermarchés... Et en préparation, la vente des infusions co-produite par les Fralib par le Front de gauche, avec un tract soutenant la lutte des ouvriers pour la reprise en coopérative d'une production écologique et une collaboration avec les AMAP de la ville.

C'était donc une bonne soirée où nous étions heureux d'être ensemble, et qui nous oblige à ne pas décevoir....

 

Le collectif «Ensemble !» d’Aubervilliers

 

Contactez-nous :

 

Notre adresse mail : ensemble.aubervilliers@gmail.com

Notre page internet : http://www.ensemble-fdg.org/content/ensemble-aubervilliers

Blog
Auteur: 
Ensemble.Auberv...