ET LE 17 que fait-on ?

Une seule question traverse la société depuis bien tôt un mois: le blocage des routes le 17 Novembre prochain; et rien sur le site national d'"Ensemble" à part quelques prises de positions de blogueurs locaux ( 29 par ex)

Dans le Vaucluse, plusieurs réunions se sont succédées ces dernières semaines, même ces derniers jours; hormis le PCF qui prépare son Congrès national et la CGT 84 qui a émis un communiqué se démarquant des initiateurs de l'appel au 17, l'ensemble des autres forces politiques ont tour à tour évolué d'un refus de principe à une participation presque sans équivoque, d'une manière ou d'une autre, à cette journée

Pourquoi ,? Pourtant, les choses sont en apparence claires ici; un coordinateur départemental marqué politiquement , Christophe Chalençon, ex candidat aux législatives de 2017 derrière la bannière du mouvement "generations citoyens" de JM Cavada qui a appelé à voter Macron en 2017 au 2è tour des élections présidentielles , artisan forgeron d'une cinquantaine d'années, membre de la chambre des métiers, qui fustige les partis et parle d'une "oligarchie" au sommet de l'état sans remettre en cause pour autant les institutions de la Vè République !

Oui, mais voilà: peut-être en partie à cause ( ou grâce) à LFI, les élus d'extrê-droite, pourtant présents absolument partout sur les communes locales, rechignent à prendre la tête du mouvement: il nous faudra analyser pourquoi l'extrême-droite est aussi prudente sur ce coup

Le coup, s'il est préparé depuis longtemps, est bien mené: nul doute que artisans, commerçants, paysans vont se mobiliser le 17 localement

Aujourd'hui, à 3 jours du 17, le pari de sauter le "Rubicon" et de participer d'une manière ou d'une autre à cette journée l'emporte sur l'attentisme ( excepté le PCF, on l'a déjà souligné) Mais qu'aucun débat ne transparaisse du CN sur notre site national montre à quel point la paralysie politique nous guette dans cette période charnière

Blog
Auteur: 
alfred