Etats unis : l'extrême droite en acte

ETATS-UNIS : L’EXTREME DROITE EN ACTE
Les événements du mercredi 6 janvier au Capitole de Washington sont extrêmement graves. Les manifestant.es qui ont pénétré dans le Sénat et la Chambre des Représentants des Etats-Unis pour empêcher la validation de l’élection de Beiden sont les plus extrémistes des partisans de Trump. Excités par le président sortant, ils ont montré ce à quoi ils étaient prêts. Une partie d’entre eux appartient à l’extrême droite fasciste, qui comprend dans ce pays des milices armées.

Ce que montre cet événement c’est le vrai visage de l’extrême droite, capable de tenter de changer par la force le résultat d’une consultation électorale. Les différents courants populistes et fascistes qui, dans le monde, avaient soutenu Trump doivent être désignés pour ce qu’ils sont : un danger pour la démocratie et les libertés.
En France le RN et MLP jusqu’à ce jour n’hésitaient pas à s’affirmer comme des soutiens de Trump. Ils montraient ainsi leur vrai visage, anti-démocratique et dangereux. Ils sont d’ailleurs les héritiers du coup de force du 6 février 1934, auquel les événements du Capitole ressemblent. Ces événements illustrent le danger que représente ce parti, candidat au pouvoir. Plus que jamais, il s’agit de rassembler les forces démocratiques, les forces de gauche et écologistes antilibérales contre l’extrême droite. ENSEMBLE appelle à l’unité et à la vigilance contre les amis des fascistes américains.

Article