Fin de trève hivernale : les mineurs isolés étrangers rejoignent les exclus du droit au logement

Crédit photo: 
Photothèque rouge/JMB

A partir du mardi 31 Mars, les Mineurs Isolés Etrangers qui campaient depuis douze jours devant la PAOMIE, 127 Boulevard de la Villette, rejoindront le campement Place de la République de tous les exclus du droit au logement : familles en lutte pour le relogement, les sans logis, les « bientôt à la rue », les prioritaires DALO et mal logés de DAL.

Avec la fin de la trêve hivernale, les possibilités de mise à l'abri d'urgence se restreignent encore pour les jeunes étrangers exclus de la protection de l'enfance, dont l'admission est remise en cause par un ensemble de critères de sélection arbitraires, de pratiques indignes et sans aucune fiabilité (Examen de maturation osseuse, entretien d'évaluation de l'âge, expertise documentaire). En l'absence de prise en charge par l'Aide Sociale à l'Enfance, ces jeunes étrangers se retrouvent privés de logement, d'accompagnement éducatif, de suivi médical et d'accès à la formation/scolarisation. Il est intolérable que ces jeunes soient laissés à l'abandon et survivent dans des conditions inhumaines sans qu'aucune perspective d'avenir ne leur soit donnée. C'est pourquoi, nous interpellons tous les secteurs de l'Etat concernés par ce problème afin qu'ils prennent urgemment leurs responsabilités : Affaires sociales, éducation nationale, justice, logement.

Nous demandons la prise en charge immédiate et l'application de la loi pour tous les mineurs isolés étrangers.

Nous appelons à une réunion publique, vendredi 3 avril à 18h00, à la bourse du travail, 8, rue du Chateau en présence du Collectif 127, du DAL, du 115 du Particulier et de toutes les organisations politiques et syndicales qui nous soutiennent.

Collectif 127 boulevard de la Villette, Solidaires, 115 du Particulier, DAL, AL, NPA, PG,  Ensemble!

Article