Grand Est : une semaine bien pleine pour Ensemble! et le Front de Gauche.

Crédit photo: 
Rémy Blang

Ca démarre très fort avec un superbe et important meeting (en ligne sur le site) à Nancy – Ludres. Une salle bondée et pas mal de gens debout, mais restés jusqu'au bout ; des interventions de toutes les composantes du FdG et des conclusions par la tête de liste Gabriel Amard, puis Pierre Laurent et enfin Jean-Luc Mélenchon. Notre camarade d'Ensemble! Laurence Lyonnais, pourtant visiblement émue au début devant cette foule dense et enthousiaste, a réussi à emporter l'adhésion par cette émotion même, et des formules frappantes dans un texte pourtant solidement structuré ; mais les thèmes ont suscité – plus que pour tout autre – des applaudissements nourris, répétés et surtout, sans distinction entre les courants qui peuplaient la salle. Beaucoup de drapeaux de toutes origines, y compris d'Ensemble! ont été agités pendant ses propos.

 

Un meeting long mais où tou-te-s les intervenant-e-s ont su  mettre en avant le désir d'unité du FdG, de précieuses informations sur le fonctionnement passé du Parlement Européen, les engagements, notre désir commun, ainsi que l'avait annoncé Laurence au début de la réunion, de transformer la colère en action. On ne s'est jamais ennuyé : en trois heures, un tour de force ! D'une soirée comme ça, on ressort galvanisé et résolu à renforcer  l'outil commun FdG. Les camarades d'Ensemble! en Lorraine ont bien assuré la logistique avec la répartition des 4 pages nationaux de notre mouvement et une table de presse bien visible et organisée.

Prochain grand meeting le 22 à Dijon-Longvic avec Gabriel Amard, Nora Boudjemaa pour Ensemble!.

 

Et toute la semaine se sont déroulées les activités diverses, participation aux manifs : Fonctionnaires le 15 avec distribution du quatre pages Ensemble! dans différentes villes, LGBT le 17 derrière la banderole Front de Gauche à Dijon. Samedi aussi dans le nord du Doubs sur la question de la pollution des rivières, 2000 personnes et un tract Front de Gauche qui met en évidence le lien productivisme / pollution / politiques européennes. 

On passe sur les nombreuses distribution sur des marchés, boîtages etc. Quatre pages Front de Gauche et parfois en plus quatre pages Ensemble!.

 

Audincourt-Montbéliard  le 14 : une vingtaine de personnes à l'assemblée citoyenne. Peut-être grevée par les « grandes » réunions proches ?

Mercredi aussi en Côte d'Or cette fois, réunion sur le ferroviaire (D. Le Reste remplacé par un syndicaliste cheminot et en présence du candidat PCF, J.P. Cornevin) animée par Jacques Thomas ( Ensemble! Les Alternatifs).Une trentaine de personnes.

Et mercredi encore : un bon  « café-citoyen » sur le Traité Transatlantique et l'Europe à Semur en Auxois (21) avec plus de trente personnes.

 

Jeudi 15 en fin d'après-midi, environ 80 personnes ont pu assister à une réunion publique avec débat à Besançon en présence Gabriel Amard, animé par Emmanuel du PG et Laurence pour Ensemble! Le camarade de die Linkë et Jean-Marie Drobisz, syndicaliste métallurgiste d'Arcelor-Mittal frontalier et candidat PCF de la liste, ont évoqué les non-modèles des pays proches luxembourgeois et allemand et les possibilités de convergence des travailleurs ; interventions très appréciées, suivies d'un débat animé et passionnant. La campagne Européennes élargie aux autres partis, syndicats européens devient carrément intéressante avec l'évolution positive de la CES, par exemple.

 

Vendredi 16, Assemblée citoyenne à Dijon-Quetigny : débat passionnant et passionné sur la question du Grand Traité Transatlantique, à l'initiative du Parti de Gauche et d'Ensemble! animé par une syndicaliste de Confédération Paysanne et un copain d'Ensemble! d'AC Besançon et Raymond Maguet  d'Ensemble! Quetigny. Environ 50 personnes ont discuté pied à pied sur la risques d'un tel traité si bien et si longtemps tenu secret.

 

Migennes dans l'Yonne, toujours vendredi, réunion publique remarquable : un seul homme en tribune : l'ex-maire de la ville François Meyroune, PCF, et QUATRE FEMMES CANDIDATES sur la liste pour représenter les organisations constituant le Front de Gauche : Mélanie Tsagouris PCF, Eloïse Dreure PG, Nora Boudjemaa Ensemble! non encartée de l'Yonne et Laurence Lyonnais Ensemble Doubs ! Accueil chaleureux, réunion sympathique de quelques 80 personnes.

 

Clôture de la semaine par une intervention de Nora où elle représentait le Front de Gauche sur FR3 Bourgogne LA VOIX EST LIBRE.

 

Cette semaine continue avec encore des réunions et des apparitions prévues à Charleville Mézières le 19 mai, un meeting avec la tête de liste mercredi 21 mai à Troyes …Nos camarades d'Ensemble! y interviendront. Des distributions devant les entreprises touchées par la crise, nombreuses dans la région sont toujours prévues.

 

Cà et là des signes encourageants pour le Front de Gauche : on n'insiste plus sur ce qui divise, les « unitaires » reprennent du poil de la bête dans tous les groupes, l'horizon s'éclaircit au-delà même de l'échéance du dimanche 25 mai.    

Au travers de notre présence à toutes les réunions et manifestations dont nous avons eu connaissance, Ensemble! se fait connaître dans la région ; nous avons pu y affirmer nos thèmes de prédilection : préserver l'unité du Front de Gauche – espoir renforcé par les succès électoraux locaux en Grèce, avec Syriza qui nous « montre la route »- , tentatives d'unir les forces et les luttes au-delà de nos frontières, de renforcer les solidarités entre les peuples et leurs travailleurs et travailleuses, la lutte contre les discriminations qui divisent,  le productivisme et l'écologie, féminisme, le désir puissant de faire avancer le programme d'alternative contre toutes les trahisons pour voir enfin ce qui « s'appelle l'aurore », d'après Hugo cité avec émotion par Laurence Lyonnais en fin de son intervention au meeting de Nancy.

 

Correspondants Ensemble! 21 (Bourgogne)

Article