A Idlib, Bachar al-Assad et ses alliés russe et iranien prêts à parachever le crime contre le peuple syrien !

Dans la région d'Idlib, au nord-ouest de la Syrie, jouxtant la frontière avec la Turquie, vivent 3 millions de personnes. La moitié de la population est formée de déplacés des autres villes que le régime a reconquises, en dernier lieu la Ghouta et Dera'a.

Le scénario est toujours le même : bombardements massifs par l'aviation russe, siège des villes par l'armée du régime et les milices alliées… La population étant privée des moyens de survivre et condamnée à la famine, les forces rebelles sont contraintes de capituler, et à quitter la ville avec les civils pour rejoindre Idlib présentée, avec garantie russe, comme « zone de désescalade »…

Aujourd'hui, l’aviation russe bombarde Idlib, détruisant hôpitaux et centres de santé, voire des écoles, et les troupes du régime préparent l'assaut final. La force principale, Hayat Al-Cham, se revendiquant d’Al Qaïda, étant djihadiste, on explique qu'il s'agit d'en finir avec le djihadisme, oubliant que d'autres forces sont aussi présentes (le Front national de libération), et surtout que des centaines de milliers de civils vont être victimes de la guerre, sans replis possibles vers une autre région, et alors que la frontière avec la Turquie est fermée.

Les gouvernements occidentaux ont raison de s'inquiéter d'un possible « bain de sang », et le gouvernement turc a aussi raison de craindre un afflux massif de réfugiés… Mais ni les uns ni les autres ne semblent décidés à arrêter la main des bourreaux.

Il n'est pas vrai que rien ne peut être fait pour exiger de Poutine qu'il cesse les bombardements de son aviation et empêche l'armée syrienne d'attaquer Idlib. Encore faudrait-il que les gouvernements occidentaux et turc  le veuillent !

C'est un sursaut de l'opinion mondiale, qui devrait se manifester pour empêcher le massacre qui se prépare !

Solidarité avec le peuple syrien !

Francis Sitel

Article