Ile-de-France. Le 13 décembre, ne laissons pas la région passer à droite.

Le premier tour des élections régionales constitue un choc politique. L'abstention massive dans les quartiers populaires c'est le prix à payer pour leur abandon par le gouvernement.

Le Front national progresse partout et peut conquérir plusieurs régions. C'est un danger mortel pour la société, une menace pour le « vivre ensemble » par son choix délibéré d'attiser les peurs, les tensions, le racisme et la xénophobie, les divisions des populations selon leurs origines, leur religion.

Son programme vise à détruire les conquêtes sociales et démocratiques, les services publics, à couper les aides aux associations, au Planning familial.

La droite de Valérie Pécresse et de N. Sarkozy s'inspire de plus en plus de la même idéologie réactionnaire. Avec V. Pécresse à la tête de la région ce serait encore plus d'austérité, de précarité et de régression sociale.

Le 13 décembre, en Ile-de-France, il faut battre la droite et contenir la montée du FN.

La politique de F. Hollande et de M. Valls, l'abandon des promesses faites crée, à juste titre, désarroi, déception et colère. La jeunesse, les salariéEs, l'emploi sont sacrifiés pour satisfaire les exigences du patronat gavé de subventions, d'aides et d'exonérations fiscales. Les discriminations sont toujours là. Avec l'état d'urgence mis en place après les terribles attentats terroristes du 13 novembre nous subissons la répression des mouvements sociaux, l'interdiction des manifestations.

Le Front de gauche continue à défendre la lutte contre l'austérité, les discriminations et pour les solidarités.

Ce sont autant de points d'appui pour reconstruire une gauche de transformation sociale, écologique et démocratique : c'est le chantier auquel nous nous devons nous atteler tous ensemble dans l'unité la plus large.

Dans l'immédiat, « Ensemble! » participe avec le Front de gauche, EELV, le PS à la liste « une Une Ile-de-France humaine ».

Nous, « Ensemble! », le faisons en toute indépendance, sans participation à l'exécutif et sans aucune négociation programmatique.

Nos éluEs agiront librement sur la base des engagements que nous avons pris.

Nous voulons par ce choix combattre un système électoral anti-démocratique qui nous est imposé. C'est le seul qui puisse faire respecter les exigences des électeurs-trices ayant soutenu la liste du Front de gauche au 1er tour.

Et c'est la seule façon pour faire barrage à la droite dans cette élection.

Communiqué de Ensemble! Île de France. Le 9 décembre 2015.

 

Article