Inacceptable attaque contre les députés de FI lors de la "marche blanche"

Jean-Luc Mélenchon et les autres député-e-s de La France insoumise qui avaient décidé de participer à la « marche blanche », en hommage à Mireille Knoll et contre l’antisémitisme, ont été attaqués lors de cet événement par des nervis  d'extrême-droite ultrasioniste. La délégation de la France Insoumise a dû quitter cette marche sous la pression de cette agression, malgré le désaccord exprimé par de nombreux manifestants.

La responsabilité de la Ligue de Défense Juive, groupuscule violent et ouvertement raciste, semble engagée. Mais la responsabilité de cette agression planifiée n'incombe pas seulement aux nervis qui l'ont mis en œuvre. À travers les propos de son président Francis Kalifat, le CRIF  a préparé le terrain politique à cette opération. Le CRIF a  diffamé de manière odieuse France Insoumise en tant qu' "antisémite" sous prétexte de son opposition, parfaitement légitime, à l'oppression meurtrière exercée par l'État d'Israël sur le peuple palestinien et a déclaré que la France Insoumise ne serait pas "bienvenue" au même titre que le Front National. Cet amalgame entre France Insoumise et le FN est inadmissible.

Le CRIF est politiquement coupable de cette agression. Son impunité, alors que cette organisation ne représente pas les juives et juifs de France, tout comme celui des nervis  d'extrême-droite ultrasionistes ont été manifestes lors de cette marche : ce sont les députés de France Insoumise qui ont dû quitter la manifestation tandis que leurs agresseurs n'ont guère été inquiétés. Cette impunité doit prendre fin ! Tout comme doit disparaître le terreau légitimant les amalgames du CRIF et entretenu par de nombreuses figures politiques à commencer par E.Macron déclarant que l’antisionisme était « la forme réinventée de l’antisémitisme ».

Non la défense du peuple palestinien face aux exactions de l'État d'Israël ne relève pas de l'antisémitisme ! Elle est parfaitement légitime et nécessaire !

Ensemble dénonce le chantage à l’antisémitisme exercé par les relais de l’État d’Israël. Antiracistes et internationalistes, nous combattons l'antisémitisme et l'oppression des palestiniens pour les mêmes raisons.

Ensemble rend de nouveau hommage à la mémoire de M.Knoll souillée par cette agression lamentable.

Ensemble condamne l'attaque contre les députés de la France Insoumise lors de la « marche blanche », ainsi que les prises de position du CRIF et de son président, qui ont légitimé a priori cette expulsion.

Ensemble réaffirme la nécessité de lutter implacablement contre l’antisémitisme et toutes les formes de racisme, d’où qu’elles viennent.

Article