L’Appel 2022 (vraiment) en commun organise des groupes d’initiatives locales.

Le 17 avril 2021 une visioconférence réunissait des correspondants locaux de l’appel 2022 (vraiment) en commun qui a recueilli 28 000 signatures après octobre 2020. Une cinquantaine de départements étaient présents.  Il s’agit de faire en sorte que les débats sur l’échéance présidentielle et législative de 2022 deviennent l’affaire de toutes et de tous. En effet, selon certaines enquêtes d’opinion, l’élection présidentielle semble se réduire à la répétition mortifère du duo Macron Le Pen de 2017. Or beaucoup refusent un tel scénario dangereux pour la démocratie, pour les droits humains et sociaux, pour les libertés, pour la planète. Il s’agit donc de faire en sorte que ce rendez-vous politique devienne un enjeu citoyen de grande ampleur. Et de mettre en place des activités dans le maximum de villes, de localités, de quartiers, de villages !
Quel contrat politique commun voulons-nous ? Quel type de démocratie ? de présidence ? de gouvernement ? C’est à nous tous et toutes de choisir, de faire bouger les choses, de remobiliser les abstentionnistes, de faire vivre une espérance vraiment de gauche, écologiste, humaniste. Unitaire et majoritaire.
Les forces politiques et les candidat-es se parlent, comme nous l’avons vu le samedi 17 avril. C’est déjà une bonne nouvelle. Mais il faut aussi donner la parole à tout le monde. 2022, c’est notre affaire. C’est le but des groupes d’action locale qui se mettent en place.

Pour nous joindre : 2022encommun@gmail.com
Jules Barthélémy (Auvergne) : 0631835016
Lucas Griveau (Paris) : 0698312750
Jean-Claude Mamet (Ivry sur Seine, Val de Marne) : 0686960917
Claude Touchefeu (Toulouse) : 0683070531

Article