Le Collectif national d'Ensemble !

La Collectif national, héroïquement réuni lors d’un long week end, fut tout d’abord l’occasion d’un fort utile échange sur la situation politique au sortir des départementales et à la veille de la grève du 9 avril. Il ne fut pas seulement question d’analyses générales – celles-ci sont par ailleurs très convergentes – mais aussi de la déclinaison locale de l’orientation que nous avons adoptée pour ces échéances, côté campagne et côté résultats. Les discussions ont aussi révélé à quel point l’insertion d’Ensemble a été plus forte qu’aux municipales, appuyée sur l’unité globale du FdG et les possibilités d’union partielle ou totale avec EELV. La diversité des configurations d’entre-deux-tours est venue rappeler la difficulté à formuler une posture nationale, au-delà de l’indépendance vis-à-vis des forces gouvernementales et du combat contre l’extrême droite. Les nuances d’appréciation tiennent ensuite au prisme retenu, la relative résistance des listes FdG-EELV au premier et au second tour ou la défaite globale de la gauche dans laquelle nous sommes entrainés, les potentialités du côté des abstentionnistes ou l’enracinement du FN…

La réunion a également été l’occasion d’une discussion passionnante sur la Grèce. Il s’agira de renouveler l’expérience, sur d’autres sujets. Pour l’heure, nous vous renvoyons à la contribution de Pierre Khalfa et Alexis Cukier, qui a nourri le débat. (https://www.ensemble-fdg.org/content/grece-lheure-des-choix)

Des échanges ont eu lieu en commissions thématiques, permettant d’avancer sur des sujets divers, le programme et l’organisation de l’Université d’été d’Ensemble ! (https://www.ensemble-fdg.org/content/2eme-universite-dete-densemble-22-a...) ou la mise en place plus systématique d’une newsletter et d’une publication papier thématique. D’autres commissions ont été l’occasion de poursuivre le travail sur les mesures que prendrait un vrai gouvernement de gauche, contribution à venir au débat qui s’ouvre, notamment au sein des Chantiers d’espoir, ou de l’entamer, sur les régionales. Ce dernier débat s’est prolongé en plénier le dimanche matin. L’idée générale est évidemment de poursuivre et de généraliser la constitution de listes larges contre la politique du gouvernement, dans la perspective d’agir sur les recompositions en cours et d’avancer sur le chemin de la construction d’un mouvement politique commun. Ensemble ! doit évidemment y prendre toute sa place. Des réunions ont lieu dans les différentes grandes régions pour y contribuer.

Les commissions pérennes ont également pu se réunir, de manière ouverte. Le principe de deux journées nationales est acté, l’une organisé par la commission féministe, l’autre par la commission égalité des droits, centrée sur l’antiracisme.

Certaines de ces commissions et groupes de travail ont produit des comptes rendus qui devraient disponibles sur le site sous peu.

Nos principales tâches et priorités sont résumées dans un premier document de travail intitulé « feuille de route », adopté par le CN (https://www.ensemble-fdg.org/content/collectif-national-densemble-resist...).

Ingrid Hayes

Article