Le drapeau de l’Etat de Palestine hissé le 9 octobre à Tremblay

Le drapeau de l’Etat de Palestine sera hissé le 9 octobre à Tremblay, pour la paix et la reconnaissance du droit des peuples au Proche-Orient.

Le 1er octobre, l’ONU a hissé le drapeau de l’État de Palestine sur le siège des Nations-Unies à New York, suite au vote d’une large majorité de pays de l'ONU, dont la France.

Cet acte historique marque un pas de plus vers la reconnaissance naturelle de l’État palestinien, prévu par le droit international depuis 1947. Ce symbole représente également une nouvelle chance pour la paix entre les peuples israéliens et palestiniens, qui ne rêvent tous deux que de pouvoir vivre dans la justice, la sécurité et la concorde.

A l'initiative du député-maire François Asensi, le drapeau de l’État palestinien sera hissé le vendredi 9 octobre à 11h devant le parvis de l'Hôtel de ville de Tremblay-en-France, comme à l'ONU,  en signe de paix et de défense des droits des peuples au Proche-Orient, conformément aux valeurs de solidarité et d’émancipation portées par la municipalité de Tremblay-en-France.

Cet acte s’inscrira dans le cadre de la journée nationale de mobilisation pour la reconnaissance de l’Etat palestinien organisée le lendemain par les forces associatives, syndicales et politiques regroupées dans le Collectif pour une paix juste et durable entre Israéliens et Palestiniens (AFPS, ATTAC, Cedetim, ARAC, CGT, FSU, LDH, Mouvement de la Paix, MRAP, UNEF…).

En effet, malgré la reconnaissance de l’Etat palestinien par l’Assemblée nationale et le Sénat français il y a un an, le Gouvernement français n’a toujours pas procédé à cette reconnaissance officielle. Devant le Parlement, Laurent Fabius avait affirmé que la France procéderait à cette reconnaissance « le moment venu » si d’ultimes tentatives pour réanimer le processus de paix venaient à échouer. Force est de constater et de regretter cet échec, la perspective d’une reprise du dialogue s’éloignant de plus en plus face au regain de tensions au Proche-Orient.

Pour le député François Asensi, auteur dès 2012 de la proposition de résolution N° 201 en faveur de la reconnaissance de l’Etat palestinien, le moment de la reconnaissance officielle par la France est désormais venu.

François Asensi, député maire de Tremblay en France. Le 7 octobre 2015.

Article