Le refus du gouvernement Netanyahou d’appliquer le droit international doit être sanctionné

 

Selon plusieurs sources (Autorité palestinienne, presse israélienne) plusieurs milliers de doses du vaccin anti Covid-19 Spoutnik V ont été bloquées par l’armée israélienne à la frontière avec Gaza. Ces vaccins sont destinés au personnel soignant dans une enclave où la situation sanitaire est déjà fortement dégradée. Aucun argument y compris celui de peser sur des échanges de prisonniers évoqué par la presse Israélienne ne saurait justifier une violation si flagrante du droit immunitaire applicable en tant de guerre comme de paix.  Alors que le Tribunal Pénal International a reçu mandat pour enquêter sur les crimes de guerre en Palestine et en particulier à Gaza cette nouvelle action est clairement un bras d’honneur aux instances internationales et au droit.  Ensemble ! exige que cet embargo soit levé et que tant gouvernement français qu’instances européennes et internationales engagent immédiatement toute action nécessaire en ce sens.

Article