Limoges Terre de Gauche

En Haute Vienne, la liste « Limoges Terre de gauche » rassemble tout le Front de gauche et des écologistes… dans la continuité politique de la liste « Limoges 100% à Gauche ».

En 2008, la liste intitulée « Limoges 100% à gauche », initiée par la LCR,  avait réalisé 7% des voix après une campagne, dynamique, jeune, appuyée sur des préoccupations quotidiennes des limougeauds. Avec deux élus au conseil municipal et un siège à l’agglomération, pendant 6 années, les deux élus ont réussi à faire entendre une voix anticapitaliste et écologiste au conseil municipal et dans des commissions totalement verrouillées par le maire Alain Rodet, 15ème cumulard en France, et une bonne majorité de conseillers totalement caporalisés. Il faut dire qu’à Limoges, le parti socialiste est hégémonique et ne s’embarasse guère de préoccupations démocratiques…

Sans le travail régulier de ces deux élus sortants, il n’y aurait jamais eu de débat public sur l’aberration de construire un grand stade de 20 000 places au coût de 60 millions d’euros, la construction aberrante d’une nouvelle énorme surface commerciale que nous avons baptisé « Calamity village » (son vrai  nom est « Family Village » !) à 8 kilomètres du centre ville, les délégations de services publics à Vert marine (un immense bassin aqua récréatif de 55 millions d’euros), Vinci, Véolia, ou la hausse de 20% du titre de transport sur la mandature.

Pendant 6 ans des politiques alternatives ont été défendues : la bataille pour la rénovation de la ligne historique Paris-Orléans-La Souterraine-Limoges-Toulouse (POLLT) et contre la LGV Limoges-Poitiers, l’isolation thermique des bâtiments municipaux, la gratuité des transports, un festival de musiques actuelles, le retour en régie de la patinoire …y compris la sauvegarde du patrimoine historique menacé par la spéculation immobilière…. Un sondage grandeur nature auprès de 4000 habitants par voie postale avait permis d’obtenir plus de 400 réponses sur l’aménagement d’un grand quartier militaire abandonné en 2012 en plein centre ville.

Au total, ce sont 240 interventions effectuées en six ans… et des comptes rendus systématiques après les conseils municipaux. Ces élus ont démontré qu’il était possible, malgré la pression permanente d’un système politique clientélaire, intolérant, sectaire, de faire vivre une véritable gauche indépendante du parti socialiste, Une fédération socialiste haut viennoise, dont l’hégémonie pourrait une nouvelle reculer après les bons résultats enregistrés par les listes et candidatures Terre de gauche aux dernières élections régionales, cantonales et législatives.

Le chemin tracé de 2008 à 2014 à la ville de Limoges par nos camarades de la Gauche Anticapitaliste est emprunté aujourd’hui, pour cette élection, par toutes les forces réunies du Front de gauche. Les adhérents du PCF de la ville ont décidé à 61% des voix de rejoindre le PG, les Alters et la GA qui avaient engagé le travail depuis juin 2013.  Même si trois élus sortants du PCF feront le choix isolé (et lamentable !)  de repartir avec le maire sortant…

L’unité réalisée et le programme de « Limoges Terre de Gauche » ont conduit des militants et responsables du courant gauche d’EELV à rejoindre et soutenir cette liste, n’acceptant pas le ralliement (à une très très courte majorité) au maire sortant Alain Rodet, député depuis 33 ans, maire deuis 23 ans, président de l’agglomération  depuis 13 ans, de vouloir conserver le pouvoir. Pour mémoire il est dans sa 70ème année, ce qui promet un nouveau mandat placé sous la bannière du changement …dans la continuité. Un choix pour EELV qui signifie le soutien au projet le plus condamnable du point de vue social et écologique de notre région à savoir le soutien et le financement d’une voie unique à grande vitesse entre Limoges et Poitiers.

Une dynamique de campagne s’est construite, autour de la gratuité des transports, d’une ville à vivre autrement, du refus d’une métropolisation qui désertifie le reste du département, mais aussi du combat contre l’austérité. Gageons que le 23 mars, le résultat électoral de Limoges Terre de Gauche redonnera un peu de couleur à cette ville !

L’ensemble du programme de campagne de « Limoges Terre de Gauche » est disponible à l’adresse suivante : www.limogesterredegauche.fr

 

 

 

 

 

Article