Marée populaire : plus de 6000 manifestant.e.s en Loire-Atlantique

 

« Petite marée mais vraie unité », le titre de Presse Océan de ce dimanche matin tape juste. Entre 5 et 6000 manifestant.e.s à Nantes, près d’un millier à Saint Nazaire, cette première marée unitaire n’a certes pas été un raz-de-marée mais bien une journée réussie de manifestations populaires contre Macron et sa politique.

Même Macron même combat.

Déterminée et chaleureuse, la manifestation nantaise s’est plutôt bien déroulée compte-tenu de l’émotion causée par la perte d’une main d’un jeune militant présent sur la ZAD de Notre-Dame-des Landes et auxquels nombre de manifestant.e.s ont tenu à rendre hommage en défilant avec une main gantée ou peinte de rouge.

La solidarité avec la lutte des cheminot.te.s étaient évidemment au cœur de cette manifestation, avec d’abord la présence de nombre des grévistes et la certitude partagée que l’intransigeance martelée par Macron vise d’abord à faire exemple en cassant un secteur particulièrement combatif de la classe ouvrière. Les applaudissements qui ont salué l’intervention du représentant de l’intersyndicale des cheminot.te.s en témoignent.

Etudiant.e.s et retraité.e.s, salarié.e.s de la fonction publique et du privé, syndicalistes CGT et Solidaires, militant.e .s associatifs et politiques - dont les militant.e.s d’Ensemble !, bien visibles avec banderole et drapeaux - , dans un mélange joyeux et combatif, c’est bien un engagement à ne rien lâcher et à poursuivre dans l’unité la lutte collective contre la volonté du gouvernement de casser les conquêtes et acquis sociaux que les manifestant.e.s ont partagé. Pour faire grandir le coefficient de la prochaine marée populaire !

le 27 mai 2018

 

Blog
Auteur: 
frpreneau@orange.fr