Municipales à Nantes, le point de vue d'Ensemble!

Alors que la mobilisation contre la réforme à points se poursuit face à un gouvernement qui refuse d’entendre l’opposition majoritaire de la population, les élections municipales des 15 et 22 mars prochain sont l’occasion d’infliger une défaite électorale cuisante à Macron et à ses alliés. Au niveau national comme à Nantes où la liste, soutenue par de Rugy, est conduite par les députés LREM et MODEM Oppelt et El Hairy.

Laminer les macronistes, s’opposer au retour de la droite et empêcher toute progression de l’extrême-droite RN, c’est le premier objectif d’Ensemble ! pour les municipales à Nantes

Mais défaire électoralement la droite sous ses quatre facettes (LREM, LR, UPR et RN) ne suffira pas pour répondre aux urgences écologiques, sociales et démocratiques, comme ne suffirait pas de soutenir la maire sortante qui durant ce municipe a accompagné plus que combattu les politiques néolibérales de métropolisation.

Jusqu’au bout, Johanna Rolland a soutenu le projet de Notre-Dame-des-Landes. Sans la mobilisation des habitant.e.s et des associations, le projet YelloPark avec un second stade privé attenant à celui de la Beaujoire aurait vu le jour. Le transfert du CHU a été décidé avec un nombre de lits très inférieur à ce qu’il est aujourd’hui alors même que la population de Nantes, de l’agglomération et du département ne cesse de croître et avec une localisation en zone inondable. Enfin, nous le soulignons, Johanna Rolland n’a toujours pas eu un mot pour dire son opposition à la retraite par points et son soutien aux salariés et retraités mobilisés depuis des semaines.

Rassembler dans les urnes les partisans de l’écologie, des solidarités et de la transformation sociale autour d’axes en rupture avec les politiques menées ces dernières années, c’est le second objectif d’Ensemble ! pour les municipales.

Parce que l’accès au logement devient chaque jour plus difficile pour les personnes à revenus bas et moyens, il faut passer à 30% de logements sociaux pour toute nouvelle construction et réhabilitation. Et adopter un plan musclé de rénovation des habitations pour en finir durant ce municipe avec les passoires énergétiques désastreuses tant pour le pouvoir d’achat des habitants que pour la pollution atmosphérique.

Parce que la qualité de l’air ne cesse de se dégrader contribuant à l’augmentation des allergies et des cancers, il faut développer et densifier le réseau de transport en commun en site propre, généraliser les voies cyclables et réduire à 30km/h la vitesse automobile sur toute l’agglomération.

Parce que beaucoup des classes et écoles primaires de Nantes sont aujourd’hui surchargées, il faut adopter un plan audacieux de construction ou d’extension d’écoles permettant à tous les enfants d’y accéder dans le cadre de pedibus.

Parce que les services publics sont indispensables pour garantir une cohésion sociale au niveau de Nantes et de chacun de ses quartiers, il faut à la fois accentuer la décentralisation des services municipaux, notamment ceux du CCAS et des services sociaux, créer des bureaux de la transition écologique dans chacun des onze quartiers. Et en finir avec la précarité des emplois tant au sein des services municipaux et métropolitain qu’au sein des structures associées (Leo Lagrange, ACCOORD notamment).

Parce que l’élection municipale n’est qu’une étape de la démocratie citoyenne, il est indispensable de mettre en place et d’expérimenter de nouvelles formes de participation et de décision citoyennes tant au niveau de Nantes que de chacun des quartiers.

En novembre dernier, Ensemble ! a soutenu un appel visant à la constitution d’une liste unique à la gauche de la maire sortante rassemblant Nantes en Commun, soutenu par la France Insoumise, et Nantes ensemble EELV pour une alternative démocratique, écologique et sociale à la majorité actuelle. Malheureusement cette bataille n’a pas abouti.

Dans cette situation, Ensemble ! appelle les nantaises et nantais à voter pour l’une ou l’autre des deux listes de gauche et écologistes alternatives à celle de Johanna Rolland : Nantes ensemble, conduite par Julie Larnoes, et Nantes en commun conduite par Margot Medkour.

Nantes le 18 février 2020

PS) Depuis la publication de ce texte, Lutte Ouvrière et le NPA (Fraction l'Etincelle) ont présenté leurs listes , liste Lutte Ouvrière et Liste révolutionnaire et anticapitaliste (NPA)

Blog
Auteur: 
frpreneau@orange.fr