Nérac (47) : «Contre l’austérité, pour une commune solidaire !»

«Notre liste est soutenue par le Parti de gauche et Ensemble (membres du Front de gauche), Nérac Alternative et Europe Ecologie-Les Verts, elle rassemble des militants communistes et écologistes, des syndicalistes, des militants d’association et des personnes militant pour une alternative aux politiques d’austérité», précisent les candidats de «Contre l’austérité, pour une commune solidaire !», dont la tête de liste est Jean-Pierre Pierdon (lire «La Dépêche» du 8 mars 2014).

Leur programme compte 56 mesures dans les domaines qui sont déclinés ci-contre. Après avoir organisé diverses réunions d’information sur la LGV «pour dire non aux grands projets inutiles et ruineux», sur la démocratie locale, le double enjeu, l’austérité de New-York à Nérac, via Bruxelles ; et sur l’hôpital malade de l’austérité, la liste qui s’affirme «la seule réellement à gauche», dixit J.-M. Pierdon, Pierre Robin et J.-L. Dupriez, a entamé une démarche globale en s’opposant aux conséquences locales des politiques globales.

S’agissant du Grand Albret et des affaires de la communauté des communes, les candidats «Contre l’austérité…» affirment qu’ils consulteront la population. Leur profession de foi fait état des deux autres listes qui, selon eux, s’allient pour la fusion des communautés. Le discours est fort : «D’une part, l’élargissement éloigne une nouvelle fois les élus des citoyens et rend encore plus difficile un contrôle des élus par les électeurs. D’autre part, il dilue les compétences de la communauté des communes dans un ensemble disparate et peu cohérent», affirmant également que les deux autres listes décideront sans concertation.

Infos au 06 74 60 01 32 ; nerac.solidaire@laposte.net

Les grandes lignes

Démocratie : Organiser la participation de la population aux grandes décisions de la commune.

Enfance et jeunesse : Ouvrir des espaces d’initiative aux jeunes et aux lycéens.

Culture et vie associative : Ouvrir une maison des associations, établir un véritable projet culturel en collaboration avec les associations et les artistes locaux ; mise en valeur du patrimoine historique avec la réhabilitation complète de la Maison des conférences ; plan de sauvegarde du cinéma ; réaménagement du théâtre de Verdure ; soutien aux intermittents du spectacle.

Agriculture et écologie : Agir pour une transition écologique imposée par la crise.

Solidarité : Règle des 25 % appliquée pour le logement social et réquisition de logements vacants ; soutien aux personnes en situation d’exclusion ; combat pour la gratuité des services publics vitaux.

Services publics : première préoccupation, la santé et l’hôpital ; services en régie publique (eau, assainissement et éclairage) ; gestion publique des gîtes touristiques ; réouverture du bureau de vente de billets SNCF avec du personnel titulaire ; réouverture de la ligne Agen-Condom.

Ville : pistes cyclables ; navette pour les habitants des quartiers éloignés ; un troisième pont pour détourner la circulation des poids lourds ; respect du refus de la vidéo. Défense du service de la gendarmerie et de la police municipale.

Économie : favoriser l’émergence de coopératives de production ; encourager les regroupements de producteurs agricoles ; agir pour le maintien du commerce de proximité et vigilance sur la création de grandes surfaces ; coordination et développement des festivals et des manifestations existantes en complémentarité avec l’organisation du tourisme local.

 

Cathy Montaut. Publié sur ladepeche.fr

 

 

Article