NON A LA DISSOLUTION DE L’UNEF ! NON A LA VOLONTÉ DE DIVISER LES FORCES DE GAUCHE ET ECOLOGISTES !

 

Les provocations allant jusqu’à demander la dissolution de l’UNEF ne sont absolument pas acceptables.

Alors que les étudiant-e-s vivent dans la précarité et dans l’angoisse, des parlementaires de droite, relayés par le Ministre de l’Education nationale agitent le chiffon « rouge » en demandant la dissolution de ce syndicat étudiant. Beaucoup de médias se sont jetés sur cette affaire qui vise à détourner l’attention de l’essentiel : la situation dramatique des jeunes. Sans revenir sur l’histoire de ce syndicat, il joue pleinement son rôle pour défendre les conditions de vie des étudiant-e-s. Ce syndicat a toute sa place et doit être respecté et écouté comme tel.

ENSEMBLE ! tient à rappeler que ce n’est pas aux pouvoirs publics de décider comment doivent faire les syndicats, les organisations, les associations… Encore une dérive autoritaire.

Une organisation, en conformité avec le droit français et européen, a le droit de s’organiser comme elle le souhaite.

L’organisation de groupes de parole, d’ateliers sous des formes diverses existent depuis longtemps-en particulier dans les mouvements féministes. On peut être en désaccord avec certaines de ses pratiques, mais cela ne peut en aucun cas justifier des mesures de représailles, ni des menaces de dissolution.

Ensemble ! Apporte son plein soutien au syndicat et à ses militantEs et dénonce la campagne dont l’UNEF est aujourd’hui la cible. Non à la dissolution de l’UNEF. Oui à l’unité pour combattre la précarité et la pauvreté des jeunes.

Article