Notre-Dame-des-Landes : 20 000 au rassemblement 2017 !

Pour la 17ème année consécutive, se tenait ce premier week-end de juillet le rassemblement estival des opposant-e-s à la construction d’un aéroport sur le site de Notre-Dame-des-Landes. Et une fois de plus, malgré une chaleur suffocante le samedi et un orage musclé le dimanche en fin d’après-midi, ce sont près de 20 000 personnes qui s’y sont retrouvées dans une ambiance à la fois festive et fraternelle.

Ponctués de nombreux débats sous chapiteaux (et il fallait être courageux pour participer à ces débats tellement il faisait chaud et lourd !) et de concerts qui ont largement rassemblé le samedi soir (plus de 9000 participant-es), un peu moins le dimanche quand l’orage a salué à sa façon l’arrivé d’HK, ces deux jours ont montré l’unité et le fort ancrage populaire du mouvement.

Soulignons l’importance de la mobilisation des centaines de bénévoles tant pour installer que pour démonter les différents chapiteaux, barnums et stands, afin de rendre le site intact à la nature, et pour offrir de vraiment remarquables conditions d’accueil aux participant-es. Que toutes et tous en soient remerciés.

Le village associatif, syndical et politique regroupait les stands des différentes organisations engagées dans la mobilisation, notamment côté politique, Ensemble ! bien sûr, mais aussi le Parti de Gauche, le NPA, Alternative Libertaire, France Insoumise et les regroupements politiques locaux, Bouguenais Agir Solidaires, Rezé à gauche toute, Solidarité Ecologie La Chapelle/Erdre, etc… Le temps fort dans ce village aura été sans conteste la venue samedi en milieu d’après-midi de deux des nouvelles députées de la France Insoumise, Danièle Obono et Mathilde Panot.

Evidemment la question de la commission de médiation mise en place par le gouvernement Macron-Philippe était de tous les débats, avec, pour beaucoup, l’espoir qu’elle entérine l’absurdité écologique de ce projet et la faisabilité de modernisation de l’actuel aéroport de Nantes-Atlantique.

Chez les militant-es présent-es, une grande prudence est de mise au regard notamment des premières décisions politiques de la nouvelle équipe gouvernementale, et une volonté réaffirmée de poursuivre la mobilisation citoyenne et populaire dont ces deux jours ont confirmé la force.

Notre-Dame-des-Landes, le 9 juillet 2017

Blog
Auteur: 
frpreneau@orange.fr