Notre-Dame-des-Landes à quatre jours de la consultation

A quelques encablures de la consultation du 26 juin prochain sur le transfert de l’aéroport de Nantes Atlantique sur la commune de Notre-Dame-des-Landes, les organisations de la coordination des opposants mènent une campagne citoyenne dynamique et unitaire, multipliant informations, débats, et distributions de tracts aux quatre coins du département.

Côté promoteurs du projet c’est plus compliqué, même si les moyens mis à disposition sont conséquents. Préfecture, Direction Générale de l’Aviation Civile et dirigeants du groupe Vinci ont même carrément refusé de répondre aux interrogations de la presse locale sur le contenu actuel du projet d’aéroport. Et c’est très nettement la droite, derrière Retailleau le nouveau président LR de Région, qui mène la campagne, appuyée en cela par le MEDEF et les Chambres de Commerce et d’Industrie et avec le soutien – assez terne en ces temps de mobilisation contre la loi Travail – du PS et de la fédération 44 du PCF. Avec l’espoir que l’écart affiché par le seul sondage connu à ce jour (et qui date de mars dernier) 58% pour, 42% contre, soit maintenu.

Mais, prudente, la Préfecture a tenu à indiquer dans la lettre circulaire adressée à chaque électrice et électeur que « cette consultation revêt la valeur d’un avis », c’est dire que personne ne se fait la moindre illusion sur la valeur de ce que le Président de la République avait annoncé comme un référendum !

Reste qu’un résultat très serré, voir un succès du non, serait un atout certains pour la poursuite de la mobilisation et pour imposer l’abandon du projet. C’est pour cela que la mobilisation dans ces derniers jours est si importante. A chacun-e de nous d’y contribuer.

Ensemble ! 44

Notre-Dame-des-Landes : une nullité démocratique de plus !

La décision du Conseil d’Etat de maintenir la consultation sur Notre-Dame-des-Landes du 26 juin prochain conforte l’accord général entre les rendus de cette juridiction et les volontés de l’Etat, le fond n’étant pas traité dans cette affaire.

Ce projet de construction d’un nouvel aéroport est et reste surréaliste en matière économique et technique. Et très anti-démocratique. Anti-démocratique parce que les réserves comme les avis négatifs relatifs à la loi sur l’eau n’ont à ce jour conduit qu’à la mise en place de dispositifs totalement dérogatoires conduisant à l’assassinat de cette même loi. Anti-démocratique aussi par les mensonges et opacités, démontrés, des services de l’état (DGAC).

Les résultats de l’enquête publique, des commissions du dialogue comme les réserve émises par différentes instances ne sont que pur décorum et ne perturbent en rien les décisions de l’Etat – qu’il soit sarkozyste ou Hollandais.

Ce projet reste inutile, destructeur et dispendieux.

Nos 50 associations réunies dans la coordination ont mené analyses et critiques sur le projet de Notre-Dame-des-Landes et l’expertises sollicitée par le CéDpa (Collectif des élu-es) ont démonté l’argumentaire de la DGAC. Les Ateliers Citoyens ont construit l’alternative du maintien et du développement de Nantes Atlantique.

Comme l’a dit le rapporteur Xavier de Lesquen à l’audience du Conseil d’Etat, en réponse à l’interrogation constat sur le fait que personne ne sait aujourd’hui quel scenario est retenu pour Notre-Dame-des-Landes, une piste ou deux ? : « il n’y a pas de raison de se plaindre de laisser la place à une intelligence collective ».

Cette place laissée à l’intelligence n’a pas atteint les sphères de l’Etat, les seuls mots d’ordre des promoteurs du projet restant oui au bétonnage de Notre-Dame-des-Landes, oui à la destruction de sa zone humide et des quelques 130 espèces protégées (sur 1500 recensées). Mais surtout, oui pour «vider la ZAD» de ses occupant-es, ce qui correspond à la défense d’un « ordre » qui n’est certes pas nouveau mais assurément très réactionnaire.

Notre projet collectif pour Notre Dame des Landes, tout au contraire, affirme et construit une autre démocratie, respectueuse de la terre nourricière, de celles et ceux qui y vivent mais aussi des débats sur le fond du dossier menés depuis quinze ans. Notre-Dame-des-Landes, laboratoire de démocratie sera d’ailleurs le temps fort des deux journées du rassemblement estival des 9 et 10 juillet prochain

C’est donc bien un non constructif que nous portons dans cette consultation - parodie de référendum pour convaincre de l’intérêt et des possibilités de développer l’actuel aéroport de Nantes Atlantique, de maintenir les emplois en sud Loire - qui seraient fragilisés par le déménagement - et de conjuguer ainsi qualité de vie des populations et préservation de leur environnement.

Bertrand Vrain

Le 26 juin, votons "Non" au transfert à Notre-Dame-des-Landes !

A l’initiative d’Ensemble, d’EELV et de l’association Place au Peuple-Front de Gauche, une centaine d’élu-es locaux viennent de rendre public un appel au vote NON.

Le 26 Juin, nous électeurs et électrices de Loire-Atlantique, sommes appelé.e.s à nous exprimer lors de la consultation sur le transfert (la construction et l'exploitation) d’un nouvel aéroport à Notre Dame des Landes. 

En effet, la dénonciation publique des irrégularités et mensonges émaillant toute la procédure de ce projet a fini par amener le gouvernement à décider d’une consultation citoyenne le 26 Juin, limitée au périmètre de la seule Loire-Atlantique, périmètre où la probabilité que le « OUI » puisse l’emporter était la plus forte. 

Bien que cette consultation soit présentée comme un débat démocratique, elle est tronquée et ne sera qu’un élément de plus du dossier NDDL. Cependant, elle permettra d’exprimer par notre vote « NON », les incohérences de ce projet. 

Ce nouvel aéroport est inutile, l’aéroport de Nantes-Atlantique n’est pas saturé ! Il demande seulement à être modernisé et l'aérogare à être agrandie. Les questions du bruit et du survol de Nantes peuvent dès aujourd’hui être résolues en grande partie grâce à l'application de technologies déjà disponibles. L’artificialisation des terres agricoles, liée à la construction du nouvel aéroport, du réseau routier associé, etc.…, est un non-sens : les inondations récentes montrent l’impact aggravant du bétonnage à outrance. 

Le président Hollande le rappelle lui-même « Quand il y a des phénomènes climatiques de cette gravité, nous devons être tout.e.s conscient.e.s que c’est à l’échelle du monde que nous devons agir ». 

En France, on bétonne les zones humides, véritables éponges naturelles et zones de préservation de la biodiversité, et en parallèle on soutient toujours les investissements dans les énergies fossiles et l'artificialisation des terres. Où est la cohérence ? 

Les collectivités territoriales ont déjà beaucoup trop investi dans ce Grand Projet Inutile et Imposé. Au moment où les dotations de l’état pour les collectivités diminuent drastiquement alors que leurs compétences/dépenses augmentent, la clause de « retour à meilleure fortune » permettra à AGO /Vinci de ne pas rembourser les sommes avancées par les collectivités. Il est donc fort probable que les collectivités ne récupèrent pas leur investissement. Ce sera tout autant de collèges ou de lycées, de réseau de transport en commun, d'équipements sportifs etc… qui ne pourront pas être réalisés. 

La disparition d’emplois liés à l’agriculture à NDDL, le simple déplacement des emplois du Sud-Loire vers le Nord-Loire qui accentuera le déséquilibre déjà existant dans notre département, ainsi que la création d’emplois de chantiers « style Vinci » : travailleurs dé tachés , sous-traitance lointaine. Tout ça ne sera pas créateur d’emplois locaux pérennes! 

Sans parler de l’énorme inquiétude sur l’avenir de l’usine Airbus et celui des autres sites liés à l’aéroport de Nantes-Atlantique, car aucune décision, aujourd’hui, n’a été prise au sujet de la piste de Bouguenais. Or la présence de l’usine Airbus nécessite une piste à proximité, et la disparition de celle-ci conduira à la fermeture de l’établissement, avec au mieux un transfert d’activités sur le pôle aéronautique de Montoir et St Nazaire qui pourrait être hypothéqué par le manque d’espace. 

Ce projet de transfert n’a pas de cohérence en termes d’aménagement du territoire et de développement durable si l’on met en oeuvre la nécessaire planification écologique. 

L’intérêt général, et celui des générations futures, est de préparer un monde vivable, une société solidaire et responsable, où les finances publiques servent cet intérêt général, et non des intérêts particuliers. 

Pour toutes ces raisons et bien d’autres (que vous pouvez retrouver sur ce site : http://www.consultationnddl.fr), nous appelons à voter le 26 juin, NON à Notre-Dame des Landes. 

Les signataires : Thierry PLANTARD, BLAIN, Conseiller Municipal, Sans Etiquette/ Jean-Luc PLUMELET, BLAIN, Conseiller Municipal et Communautaire de la région de Blain, Parti Communiste Français/ Rita SCHLADT, BLAIN, Conseillère Municipal et Communautaire de la Région de Blain, Europe Ecologie Les Verts/ Joël CASTEX, BOUGUENAIS, Adjoint au Maire, EELV/ Antoine CLAVIER, BOUGUENAIS, Conseiller Municipal, Bouguenais Agir Solidaire/ Béatrice DOMENE, BOUGUENAIS, Conseillère Municipale, EELV/ Joël GOUIN-DEROUMIGNY, BOUGUENAIS, Conseiller Municipal, EELV/ Jacques MALLARD, BOUGUENAIS, Conseiller Municipal, BAS/ Odile MEUNIER, BOUGUENAIS, Conseillère Municipale, BAS/ Ronan VIAUD, BOUGUENAIS, Conseiller Municipal, BAS/ Ludovic DRONET, BRAINS, Conseiller Municipal, EELV/ Valérie BARILLAU, CAMPBON, Conseillère Municipale et Communautaire Loire et Sillon, SE/ Jean-François TREHOREL, CELLIER, Conseiller Municipal, Ensemble/ Franck NICOLON, CLISSON, Conseiller Municipal et Régional, EELV/ Raphael ROMI, CLISSON, Conseiller Municipal, EELV/ Camille LEVEQUE, COUËRON, Conseillère Municipale, EELV/ Patrick NAIZAIN, COUËRON, Adjoint au Maire, EELV/ Lionel ORCIL, COUËRON, Adjoint au Maire, Ensemble/ Christine BURCKEL, GRANDSCHAMPS DES FONTAINES, Adjointe au Maire, SE/ Alain GANDEMER, GRANDSCHAMPS DES FONTAINES, Conseiller Municipal, SE/ Carmen PRIOU, GRANDSCHAMPS DES FONTAINES, Conseillère Municipale, Parti Socialiste/ Fréderic MICHE, GUERANDE, Conseiller Municipal et Communautaire Cap’Atlantic, Vivons Guérande Ecologique et Solidaire/ François PAGEAU, GUERANDE, Conseiller Municipal, VGES/ Anne-Gaëlle REVAULT, GUERANDE, Conseillère Municipale, VGES/ Jacques DALIBERT, LA CHAPELLE LAUNAY, Maire, EELV/ Michel GILQUIN, LA CHAPELLE LAUNAY, Adjoint au Maire, SE/ René LE YOUDEC, LA CHAPELLE LAUNAY, Adjoint au Maire, SE/ Sabine BOUCHARD, LA MONTAGNE, Conseillère Municipale, Du Relief A La Montagne/ Christian LORINQUIER, LAVAU SUR LOIRE, Conseiller Municipal, SE/ Claire TRAMIER, LAVAU SUR LOIRE, Conseillère Municipale et Départementale, EELV/ Emmanuel LABARRE, LE PELLERIN, Conseiller Municipal, EELV/ Raymond DOUET, LE TEMPLE DE BRETAGNE, Adjoint au Maire, SE/ Patrick ALLAIN, LES SORINIERES, Conseiller Municipal, EELV/ Claudine GUILLET, MISSILAC, Conseillère Municipale et Communautaire du Pays de Pont- Château Saint Gildas des Bois, Missillac Solidaire Ecologique et Citoyenne – Front de Gauche/ Marcel LEBRONZE, MISSILLAC, Conseiller Municipal, MSEC – PCF/ Catherine BASSANI-PILLOT, NANTES, Conseillère Municipale, EELV/ Mounir BELHAMITI, NANTES, Conseiller Municipale et Communautaire Nantes-Métropole, Ecologiste !/ Cécile BIR, NANTES, Conseillère Municipale et Communautaire NANTES-METROPOLE, Association de Veille Ecologiste et Citoyenne/ Pascale CHIRON, NANTES, Adjointe au Maire et Vice- Présidente Nantes Métropole, EELV/ Catherine CHOQUET, NANTES, Adjointe au Maire et Conseillère Communautaire Nantes Métropole, EELV/ Mahel COPPEY, NANTES, Conseillère Municipale et Vice Présidente Nantes Métropole, EELV/ Ronan DANTEC, NANTES, Conseiller Municipal et Conseiller Communautaire Nantes Métropole, EELV/ Jean-Paul HUARD, NANTES, Adjoint au Maire, AVEC/ Julie LAERNOES, NANTES, Conseillère Municipale et Vice Présidente Nantes Métropole, EELV/ Pierre-Yves LE BRUN, NANTES, Conseiller Municipal et Communautaire Nantes Métropole, EELV/ Nicolas MARTIN, NANTES, Adjoint au Maire, EELV/ Ghislaine RODRIGUEZ, NANTES, Adjointe au Maire et Conseillère Communautaire Nantes Métropole, SE/ Dany LECOQ, NOTRE DAME DES LANDES, Conseiller Municipal, SE/ Lionel AUDION, ORVAULT, Conseiller Municipal, SE/ Armelle CHABIRAND, ORVAULT, Conseillère Municipale, SE/ Jean-Sébastien GUITTON, ORVAULT, Conseiller Municipal, EELV/ Brigitte RAIMBAULT, ORVAULT, Conseillère Municipale, SE/ Bertrand PINEL, OUDON, Adjoint au Maire, SE/ Bruno GAUTIER, PANNECE, Conseiller Municipal, SE/ Corinne GUIGNARD, PORNIC, Conseillère Municipale, EELV/ Freddy BALOSSINI, PREFAILLES, Conseiller Municipal, Parti de Gauche/ Agnès PRUNIER, PRINQUIAU, Conseillère Municipale, SE/ Julien BOURON, REZE, Conseiller Municipal, EELV/ Didier QUERAUD, REZE, Conseiller Municipal et Communautaire Nantes Metropole, SE/ Colette RECLUS, REZE, Adjointe au Maire, EELV/ Marie-Isabelle YAPO, REZE, Conseillère Municipale, EELV/ Armelle TRIPON, SAFFRE, Adjointe au Maire, SE/ Chantal LEDUC BOUCHAUD, SAINT PERE EN RETZ, Conseillère Municipale, DVG/ Jean- François GALLANT, SAUTRON, Conseiller Municipal, EELV/ Janick TATARD, SAVENAY, Conseiller Municipal, EELV/ Judith LERAY, SAINT ETIENE DE MONTLUC, EELV/ Sandrine BUCHOU, SAINT HERBLAIN, Conseillère Municipale, Ensemble Saint Herblain Autrement – EELV/ Ghislaine CARREZ, SAINT HERBLAIN, Adjointe au Maire, ESHA-EELV/ Didier GERARD, SAINT HERBLAIN, Conseiller Municipal, PS/ Etienne LECHAT, SAINT HERBLAIN, Conseiller Municipal, , ESHA-EELV/ Marie-Hélène NEDELEC, SAINT HERBLAIN, Conseillère Municipale et Vice Présidente Nantes Métropole, ESHA-EELV/ Christine NOBLET, SAINT HERBLAIN, Adjointe au Maire, ESHA-EELV/ Laurent NOBLET, SAINT HERBLAIN, Adjoint au Maire, ESHA-EELV/ Solen PEDRON, SAINT HERBLAIN, Conseillère Municipale, ESHA-EELV/ Primaël PETIT, SAINT HERBLAIN, Conseiller Municipal, Brezhistance/ Jean-François TALLIO, SAINT HERBLAIN, Adjoint au Maire, ESHA-EELV/ Marie-France COSTANTINI, SAINT JEAN DE BOISEAU, Adjointe au Maire, SE/ Pierre GRESSANT, SAINT JEAN DE BOISEAU, Conseiller Municipal, EELV/ Xavier LOQUAIS, SAINT LUMINE DE CLISSON, Conseiller Municipal, SE/ Alain MASSE, SAINT MALO DE GUERSAC, Conseiller Municipal et Communautaire CARENE, EELV/ Damien POYER-POULLET, SAINT MALO DE GUERSAC , Conseiller Municipal, PS/ Nelly RASSIN, SAINT MALO DE GUERSAC, Adjointe au Maire, EELV/ Fabrice BAZIN, SAINT NAZAIRE, Adjoint au Maire, EELV/ Philippe DEGUIRAL, SAINT NAZAIRE, Conseiller Municipal, EELV/ Pascale HAMEAU, SAINT NAZAIRE, Adjointe au Maire et Vice Présidente CARENE, EELV/ Sarah TRICHETALLAIRE, SAINT NAZAIRE, Conseillère Municipale, EELV/ Emmanuel RENOUX, TREILLERES, Conseiller Municipal et Communautaire Erdre et Gesvres, PS/ Gilles BRIAND, TRIGNAC, Conseiller Municipal, FDG/ Raymond LE DAHERON, TRIGNAC, Conseiller Municipal, PCF-FDG/ Dominique MAHE-VINCE, TRIGNAC, Conseillère Municipale, FDG/ Michel GOUTY, VERTOU, Conseiller Municipal, PCF-FDG/ Brigitte HERIDEL, VERTOU, Conseillère Municipale, EELV/ Maïté COSNARD, VIGNEUX DE BRETAGNE, Conseillère Municipale, SE/ Joël PORTIER, VIGNEUX DE BRETAGNE, Conseiller Municipal et Communautaire Erdre et Gesvres, SE/ Patrick MORIN, VITRE, Conseiller Municipal, Union Démocratique Bretonne/ Pascale DEBORD, Conseillère Régionale, EELV/ Christophe DOUGE, Conseiller Régional, EELV. 

Soutenu par : Europe Ecologie Les Verts 44, Ensemble 44, Place Au Peuple/Front De Gauche 44

 

 

Article