Organisation pour l’assemblée du 31 janvier/1er février

1 - Le mouvement Ensemble ! tiendra le week end du 31 janvier-1er février 2015 son assemblée constitutive qui marquera une étape décisive dans la construction d’un mouvement commun.

Lors de cette réunion seront soumis à la discussion :

- une résolution politique et un texte sur la crise climatique

- un texte relatif au fonctionnement

- un texte sur la question de l’émancipation.

- la désignation d’une nouvelle équipe d’animation nationale, en charge de l’animation politique du mouvement. Le CN mandate pour cela une commission mixte membres de l’EAN/membres de collectifs pour travailler à une proposition de texte.

2 – Proposition d’ordre du jour :

Vendredi 30 janvier :

18h : Accueil/organisation

20h : Table ronde sur l’Alternative  en Europe avec des représentant-e-s Podemos/Syriza/Front de gauche/Gauche des Verts...

Samedi 31 janvier :

9h30-10h : Rapport situation politique + crise climatique en plénier

10h-12h30 : Commissions sur les textes situation politique et crise climatique

Les commissions désignent des rapporteurs qui se réunissent en parallèle de la poursuite des travaux de l’assemblée

14h-14h30 : rapport fonctionnement et structuration de la jeunesse en plénier

14h30 – 16h30 : Commissions fonctionnement

Les commissions désignent des rapporteurs qui se réunissent en parallèle de la poursuite des travaux de l’assemblée

17h – 17h30 : Rapport EAN en plénier + introduction débat émancipation

17H-19h30 : Débat en commissions

Les commissions désignent des rapporteurs qui se réunissent en parallèle de la poursuite des travaux de l’assemblée

Samedi soir

- repas débat invité-e-s internationaux

-repas délégué-e-s

Dimanche 1er février

9h – 12h : Rapports des commissions et présentation des évolutions des textes

- texte situation politique

- texte fonctionnement

14h – 15h : Composition EAN

Fin de l’assemblée à 16h

3 - Phase de préparation

Les textes en discussion lors de l’assemblée constitutive seront diffusés au plus tard la première semaine de janvier.

Un bulletin de discussion est ouvert dès aujourd’hui. Les contributions sont à envoyer à l’adresse ensemble.debats@gmail.com jusqu’au 20 janvier 2015. Elles sont limitées à 5000 signes pour les contributions individuelles et à 8000 signes pour les contributions issues de commissions ou collectifs.  Elles seront regroupées dans un bulletin électronique diffusé aux membres d’Ensemble ! Ce bulletin sera constitué en fonction du rythme d’arrivée des contributions, et diffusé en plusieurs envois.

Les réunions de préparation s’organisent en fonction des réalités locales. Pour les collectifs numériquement réduits, des regroupements peuvent être judicieux à l’échelle d’une ville, d’un département voire d’une région. Lors de ces réunions les principaux textes soumis à discussion doivent être débattus.

Les collectifs locaux, les commissions et les militant-e-s peuvent proposer des ajouts et modifications aux différents textes. Ces contributions seront regroupées, diffusées et discutées lors de l’assemblée.

Chaque collectif local peut envoyer 2  représentant.es, à parité. A ces deux représentant-e-s  s’ajoutent deux délégué-e-s à parité par tranche de 10 militant-e-s.

Par exemple, aux 2 délégué-e-s pour chaque comité, s’ajoutent :

- de 2 à 10 militant-e-s = 2 délégués à parité

- de 11 à 20 militant-e-s = 4 délégués à parité

- de 21 à 30 militant-e-s = 6 délégués à parité

et ainsi de suite...

Les villes ou départements où les camarades ont du mal à se réunir du fait de leur faible nombre et de leur dispersion sont encouragés à envoyer un-e représentant-e.

Les membres de l’EAN ainsi que ceux de l’équipe trésorerie nationale sont invité-e-s à l’assemblée.

Au vu du coût d’une initiative de cette ampleur une participation financière aux frais engagés sera demandée à l’ensemble des collectifs pour permettre la participation d’un maximum de délégué-e-s.

4 – Mandat préparatoire donné à l’EAN

L’EAN est mandatée pour :

- trouver une salle permettant le travail des délégués en plénier, le travail en commissions et la restauration. Un groupe de travail RP se constitue à cet effet.

- inviter les organisations françaises de la gauche radicale et du mouvement social

- inviter les organisations internationales luttant pour la transformation sociale et écologique.

Article