Région Bourgogne Franche Comté

Le 23 mai dernier, des militantEs d’Ensemble ! de la région nouvelle se sont retrouvés à Quetigny (Côte d’Or) pour échanger sur la façon d’aborder les prochaines élections régionales.

Les départements de Côte d’Or, Saône et Loire, Yonne et Doubs étaient représentés, ce qui est conforme à l’implantation d’Ensemble dans la grande région.

Nous avons fait le point sur nos relations avec nos partenaires du Front de Gauche, les expériences locales en matière de collectifs locaux, citoyens et militants, de lutte, résistances et aussi d’éducation populaire. De telles expériences existent de manière assez poussée en Côte d’Or et en Saône-et-Loire. La question des grands projets inutiles, notamment avec les deux Center Parcs qui sont en projet à Poligny (Jura) et au Rousset (Saône et Loire) a été évoquée également. C’était aussi l’occasion d’apprendre à quel point la région Bourgogne est engagée dans le soutien à la filière nucléaire et à ses effets mortifères, de discuter des effets catastrophiques au plan démocratique de la réforme territoriale qui a imposé la fusion des régions, d’échanger sur le détricotage des services publics, la fermeture des établissements d’enseignement professionnel, la problématique des transports en commun …

Si nous avons fait le constat de difficultés réelles au sein du Front de Gauche, de l’état globalement affaibli des différentes formations, nous avons aussi indiqué ne pas nous résigner à cet état de fait et souhaiter initier une démarche différente pour les élections régionales. Différente d’un « simple » accord de forces politiques constituées avec répartition des « places »,  qui soit à même de faire place à des personnes non encartéEs venues des mouvements sociaux.

Comment donner corps et sens à une démarche s’appuyant sur les réalités militantes locales, agrégeant des citoyens, des militantEs d’horizons différents et des militantEs politiques ?  Comment faire fonctionner cette alchimie de manière certes modeste mais aussi transparente démocratiquement, en se prévenant des risques d’instrumentaliser les « citoyens » dont tout le monde semble se revendiquer ?

Nous avons indiqué notre volonté sincère de proposer aux partenaires du Front de Gauche et aux autres forces qui ne soutiennent pas la politique gouvernementale et souhaitent prendre leurs distances avec les politiques libérales austéritaires et les conditions de la réforme territoriale,  un rassemblement issu de collectifs locaux / départementaux, avec une démarche participative et démocratique.  Cette démarche sera aussi proposée à des personnes qui ne sont pas « dans un parti politique ». Le défi est de combiner les deux formes de rassemblement, dans un temps qui est compté et dans un agenda qui comprend aussi d’autres échéances, notamment les mobilisations liées au climat (Alternatiba …etc).

Nous avons traduit ces échanges dans la déclaration ci-après et qui nous servira de guide dans les échanges des semaines à venir.

Laurence Lyonnais

Déclaration de Ensemble ! Bourgogne-Franche-Comté

 

Réunis le 23 mai 2015 à Dijon, les collectifs Ensemble ! de la région Bourgogne-Franche-Comté ont débattu des prochaines échéances des élections régionales.

NOUS CONSTATONS

La réforme territoriale se met en place dans un contexte d’austérité budgétaire, de libéralisation des biens communs dans le cadre des traités de libre-échange,  de remise en cause des solidarités et des services publics. Elle est un facteur d’aggravation de la mise en concurrence des territoires et des populations. La politique du gouvernement PS, relayée par les exécutifs locaux et régionaux, est responsable de ces dommages et assume ainsi clairement sa rupture avec les intérêts populaires.

Dans cette situation les forces et mouvements de la gauche de transformation sociale et écologique peinent à se rassembler dans une dynamique efficace capable de susciter l’espoir et la mobilisation populaires.

Cela ne fait qu’ajouter à la confusion et au manque de confiance des citoyen-ne-s dans un possible changement politique.

À la crise sociale, économique et écologique, se conjugue une grave crise démocratique dont l’abstention ou la montée du vote FN sont des symptômes.

NE NOUS RÉSIGNONS PAS !

À l’occasion des échéances électorales régionales, faisons en sorte que les forces politiques nécessaires se rassemblent,  qu’elles soient du Front de Gauche, d’Europe Ecologie Les Verts, de Nouvelle Donne, du NPA, de l’Objection de croissance…

Nous entendons également le message adressé par les militant-e-s et citoyen-ne-s  en rupture avec la politique gouvernementale du PS, engagé-e-s dans les associations, syndicats, réseaux de terrain, dans des collectifs locaux de mobilisation, dans des luttes et résistances.

Ces citoyens souhaitent avoir leur mot à dire dans l’initiative politique sans être instrumentalisés par les partis.

Nous voulons susciter leur rassemblement large. Un rassemblement qui s’oppose aux politiques d’austérité et de déni démocratique portées par le libéralisme économique et l'autoritarisme politique, que cela soit le fait de partis dits « de gouvernement » (PS, « centres », UMP…) ou de l’extrême droite.

C’est pourquoi, pour les semaines à venir, Ensemble ! se donne comme

FEUILLE DE ROUTE

·      Rencontrer les forces sociales et politiques susceptibles de s’allier en vue d’un rassemblement large « pour une alternative solidaire écologique et démocratique ». Et pour celles qui le souhaitent, mettre à profit les élections régionales pour la favoriser.

·      Initier ou participer à des appels locaux/départementaux rassemblant des personnes qui souhaitent se mobiliser pour faire entendre la voix des citoyen-ne-s pour cette alternative.

·      Œuvrer à la convergence des appels locaux, dans une démarche respectueuse des décisions des personnes engagées  et où les organisations se placent au service d’un rassemblement régional porteur de revendications concrètes et alternatives, sur les services publics, l’emploi, la préservation de l’environnement et des ressources naturelles et une véritable démocratie de proximité.

En vue des prochaines élections régionales,

ENSEMBLE AVANCE LES PROPOSITIONS SUIVANTES

-        Placer l'institution régionale et ses divers services sous le contrôle de la population avec pouvoir de décision à travers, notamment, des votations  

-        Stopper les grands projets inutiles et imposés, orienter la région vers la transition écologique avec une sortie progressive du nucléaire et un développement des énergies renouvelables mais aussi avec la priorité aux  alternatives à la voiture individuelle vers la gratuité des transports dans la région, à l'agriculture paysanne et de proximité, aux énergies renouvelables, à l'aide au retour au public de l'eau et de son assainissement, à la rénovation thermique des bâtiments

-        Défendre et étendre les services publics

-        Couper, et éventuellement récupérer, les subventions à fonds perdus versées aux grandes entreprises, refuser de financer par de l’emprunt public des projets au bénéfice d’intérêts privés (par exemple Center-Parcs de Poligny et du Rousset ou d’autres « Grands Projets Inutiles »).

-        Mobiliser l'argent public vers des missions socialement utiles et écologiquement soutenables, favoriser la relocalisation et la conversion vers une économie respectueuse de l'environnement et des droits des salarié-e-s

-        Développer une politique de solidarité et non de concurrence des territoires et régions

Article